APS TOURNÉE NATIONALE D’UN AN DE SHULA NDIAYE, À PARTIR DU 26 OCTOBRE APS DIX-SEPT NOUVELLES CONTAMINATIONS AU COVID-19 LINA Police Drill In Electoral ‘Do’s And Don’ts » As Commander Freeman Discourages Political Participation LINA NEC, UNDP Convene 2- Day Election Coverage Workshop For Over 50 Journalists LINA GSA Broh Dedicates Service To Liberia, Improves Executive Mansion Sanitary Condition LINA World Bank Group Donates Ambulance To Boost Grand Kru County’s Health Sector LINA Climate Change: EPA Calls For Collective, Urgent Efforts To Lessen Threats LINA Pres. Weah Appoints Judge For Nimba County Debt Court MAP La République de Guinée Équatoriale ouvre un consulat général à Dakhla MAP La République de Guinée-Bissau ouvre un consulat général à Dakhla

Côte d’Ivoire-AIP/Covid-19 : l’OMS renforce la surveillance épidémiologique au poste-frontière de Noé


  25 Septembre      6        Société (24076),

   

Aboisso, 25 sept 2020 (AIP)-L’organisation mondiale de la santé (OMS) a procédé au renforcement de la surveillance épidémiologique en faisant don de matériels sanitaires jeudi 24 septembre 2020 au commissariat de police mixte du poste-frontière de Noé.

Ces matériels composés de 2000 masques chirurgicaux, 50 thermomètres à infrarouge (IR), 50 paires de gants d’examen et de 50 solutions hydroalcooliques sont des dons reçus du partenaire Hearfund, une organisation internationale d’intérêt général travaillant dans l’innovation technologique au profit de la lutte contre les maladies cardiovasculaires.

Le chargé de la lutte contre la maladie à l’OMS et chef de la délégation, Dr Ané Ambroise a relevé que l’importance que revêtent les points d’entrée au niveau des frontières aériennes, maritimes et terrestres dans le règlement sanitaire international et surtout l’importance du poste frontalier de Noé qui voit passer environ 100 mille personnes chaque année ont justifié ce don. Il a précisé que ce don donnera la capacité aux agents qui travaillent aux frontières d’y renforcer la surveillance en vue d’une éventuelle ouverture de ces frontières terrestres.
L’OMS, en collaboration avec l’organisation mondiale pour l’immigration (OIM) a formé les agents de santé et de sécurité travaillant aux frontières aux procédures opérationnelles standards pour les agents de première ligne exerçant aux points d’entrée du pays, en réponse à la Covid-19, aux mesures de lutte contre la traite des personnes et le trafic illicite des migrants et à l’utilisation des tablettes destinées au référencement des passagers aux 42 points d’entrée que compte la Côte d’Ivoire au mois d’août 2020, a fait savoir Dr Ané.

Le sous-préfet de Noé, Dosso Lossény, a exprimé la reconnaissance de l’Etat aux organismes donateurs et réitéré l’importance de la surveillance aux frontières en rapport avec la Covid-19 .

Cette remise de matériels constitue la première partie d’une série de dons qui s’étendra aux autres points d’entrée du territoire ivoirien, a-t-on appris.

Dans la même catégorie