AIP An 62 : Le préfet de Bouaflé exhorte les populations à se faire vacciner contre la COVID-19 AIP An 62 : d’importants projets en cours de réalisation dans le Bounkani AIP 62 ans : Le président du REMEDES salue la grâce présidentielle accordée à Laurent Gbagbo ACI Plus de 4 millions de personnes ciblées par le vaccin contre la fièvre jaune ACI Les acteurs de la sécurité sociale plaident pour l’harmonisation des législations au profit des travailleurs migrants AIP An 62 : Prix d’excellence pour le comité de gestion local du Parc national de la Comoé AIP AN 62 : Le préfet engage les populations d’Abengourou à faire barrage à l’orpaillage clandestin AIP An 62 : Le respect des mesures contre la maladie à virus Marburg exigé AIP AN 62 : Divo a de la valeur grâce ses performances socioéconomiques et la promotion des emplois jeunes (Préfet) AIP An 62 : Les bouchers et boulangers de Vavoua appelés à respecter des prix homologués par le gouvernement –

Côte d’Ivoire-AIP/Lutte contre le paludisme : une pulvérisation intra domiciliaire en cours à Zouan-Hounien


  27 Juin      18        Santé (13314),

   

Man, 27 juin 2022 (AIP)- L’Institut national d’hygiène publique (INHP) procède du 12 au 28 juin 2022, à une opération de Pulvérisation intra domiciliaire (PID) et à l’épandage de produits insecticides dans 10 villages riveraines de la Société des mines d’Ity (SMI) ainsi que les quartiers de la ville de Zouan-Hounien.

Lors d’un passage imprégnation le dimanche 26 juin 2022 dans la commune de Zouan-Hounien, l’AIP a constaté que l’opération qui a débuté un peu plus de deux semaines est dans sa phase de finition. Les populations ne boudent d’ailleurs pas leur joie de voir se réaliser  l’activité dans leur cité.

Lancée officiellement, jeudi 14 avril 2022, cette activité de lutte intégrée contre le paludisme est entrée dans sa phase active après la formation d’une soixantaine d’applicateurs locaux en début du mois de juin.

A 24 heures de la fin de cette importante opération, les populations sur le terrain expriment leur satisfecit et ne manquent pas de traduire leurs remerciements à la Société des Mines d’Ity, initiatrice du projet.

« Depuis le jour où les gens de la santé sont passés pomper un peu partout dans les rues, depuis ce jour, dans la maison, on dort bien. On dit merci aux gens de la santé », a exclamé, dame Gbiada Thérèse, habitant le quartier commerce à Zouan-Hounien.

Le village de Kouèpleu bénéficiaire de l’opération a aussi déjà reçu les agents sanitaires. Les populations sont toutes heureuses d’être débarrassées des moustiques dans leurs domiciles. « Avant l’opération, on ne dormait pas à cause des moustiques. Mais actuellement, je dors bien et je suis à l’aise », a avoué dame Keussra Toikeusse Angèle.

L’objectif de cette campagne est de réaliser une lutte contre les vecteurs du paludisme et voir réduire le taux de la maladie dans la zone de Zouan-Hounien d’au moins 30% d’ici la fin du projet.

Le Sous-préfet de Téapleu, Achi Jacob a salué et l’équipe sanitaire qui s’est déployée sur le terrain pour apporter la quiétude chez les habitants.

« Je salue cette opération parce qu’elle permet de démoustiquer tout le quartier, mais tout l’environnement pour qu’enfin on puisse vivre dans un milieu saint (…) Je salue l’équipe sanitaire qui est sur place et qui depuis près de deux semaines œuvre pour qu’il y ait enfin la paix (…) », a signifié M. Achi qui recevait à  son domicile au quartier yacouba, une équipe sanitaire pour la PID.

L’autorité a, pour l’occasion, lancé un appel à la population afin de poursuivre l’action de maintenir l’environnement propre pour éviter la multiplication des moustiques.. « Ce n’est pas un travail qui doit s’arrêter maintenant (…) la population doit prendre la relève. Autour de nous, nous devons assainir les lieux qui peuvent développer les larves de moustiques, ensuite nous devons faire le nettoyage du quartier parce que vous avez constaté, il y a des touffes d’herbes un peu partout », a-t-il prescrit.

L’activité qui a mobilisé des équipes locales et celles de l’INHP venues d’Abidjan, a été supervisée par les spécialités de la lutte contre le paludisme de l’Institut national d’hygiène publique et de l’Institut pasteur.

Elle a consisté à l’usage en même temps, de plusieurs méthodes de lutte contre les larves de moustiques en traitant les gîtes larvaires. Également, lutter contre les moustiques adultes en pratiquant la pulvérisation intra domiciliaire dans les habitations, puis en pratiquant le traitement spatial par l’épandage de produits insecticides pour tuer les moustiques adultes, a expliqué l’entomologiste médical et chef de service de lutte antivectorielle à l’INHP d’Abidjan, Dr Fofana Diakaridia.

Outre les domiciles, les ruelles de la ville de Zouan-Hounien, des bafonds et plusieurs autres lieux susceptibles de développer les moustiques ont été traités afin d’apporter aux populations le bien-être.

A la veille de la fin de cette campagne, Dr Fofana, s’est félicité que l’activité ait été bien menée dans l’ensemble et cela, grâce à l’adhésion des populations. Il a indiqué que pour des raisons liées à l’environnement, la campagne sera reprise dans environ trois à quatre mois.

Le projet de lutte intégrée contre le paludisme d’un coût d’environ 240 millions de FCFA, a été réalisé sur 30 jours et s’inscrit dans la volonté des dirigeants de la société des mines d’Ity (SMI) à contribuer à l’effort de lutte contre le paludisme engagé par les autorités ivoiriennes.

Le paludisme est une maladie qui affecte fortement les ménages dans notre pays. En 2018, le département de Zouan-Hounien faisait partie des zones d’endémicité très élevées avec une incidence d’environ 500 pour mille habitants. En 2020, le nombre de cas confirmés s’établissait à 43 025 et en 2021, à 57 774 cas. En dépit des efforts du gouvernement qui apporte une riposte à la maladie, le paludisme continue à demeurer un défi majeur de santé publique.

Dans la même catégorie