MAP La présidence tunisienne reçoit une lettre contenant une matière suspecte (Source officielle) MAP Le PIB de l’Afrique du Sud croitra de 2,8 pc en 2021 (FMI) APS VERS LA MISE EN PLACE D’UN COMITÉ INTERNATIONAL POUR L’ANNULATION DE LA DETTE APS LES OPÉRATIONS SE POURSUIVENT POUR MAÎTRISER L’INCENDIE DU PUITS DE GAZ DE NGADIAGA APS UN INCENDIE RAVAGE 10 MAISONS DANS LE DÉPARTEMENT DE NIORO APS LA LUTTE CONTRE LA HAINE RACIALE ET LA XÉNOPHOBIE, ’’UN DÉFI À SURMONTER’’, SELON UN DIPLOMATE APS CAN U20 : DEUX ARBITRES SÉNÉGALAIS SÉLECTIONNÉS APS COVID-19 : LES POPULATIONS DE NIORO INVITÉES AU SENS DE LA RESPONSABILITÉ APS COVID-19 : TRUSTAFRICA FAIT UN DON DE 30 000 MASQUES DE PROTECTION APS MORTALITÉ DE 750 PÉLICANS BLANCS DU PARC DE DJOUDJ (OFFICIEL)

COVID-19 : MACKY SALL APPELLE À LA VIGILANCE ET À LA RESPONSABILITÉ


  29 Décembre      14        Santé (8752),

   

Dakar, 29 déc (APS) – Le président de la République, Macky Sall a appelé mardi, à la « vigilance, à la responsabilité et au respect des règles de prévention » contre la maladie à coronavirus.

« Je lance un appel à la vigilance, à la responsabilité et au respect des règles de prévention contre ce fléau mondial. Ces règles ne sont pas édictées du simple bon vouloir des autorités mais sur la base de recommandations venant d’experts les plus qualifiés et dont les voix font autorité en la matière », a-t-il dit.

Macky Sall présidait la cérémonie d’inauguration au Centre Hospitalier Universitaire de Fann du nouveau Service des Maladies Infectieuses et Tropicales (SMIT) dirigé par le Professeur Moussa Seydi.

« A tous ceux qui sont en train d’ignorer les gestes barrières, à négliger le port correct du masque ou bien à ne pas observer la distanciation physique et pire encore de nier l’existence de la maladie, vous vous mettez en danger et vous mettez en danger les populations », a prévenu le président Sall.

Pour lui, « ceux qui pensent que la maladie n’est qu’une pure fiction, je leur dirai de penser aux malades et à leur souffrance ».

Le chef de l’Etat a félicité le ministre de la Santé et l’a invité à réactiver les centre de traitement, puisque, a-t-il dit, « la guerre n’est pas encore terminée ».

« Le domaine médical ne peut à lui seul régler les problèmes comme le montre la hausse des cas positifs ces derniers temps. Notre victoire ne pourra être que collective. C’est pourquoi je renouvelle mon appel à la vigilance et à la responsabilité de tous », a encore soutenu le chef de l’Etat.

Dans la même catégorie