AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: la colère des militants PDCI de Dimbokro suite à la désignation des candidats AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Vih/Sida : l’Ong les flamboyants réoriente sa stratégie pour un meilleur dépistage dans l’Indéni-Djuablin AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les qualités de l’ex-secrétaire général de la préfecture de Sikensi saluées AIP Côte d’ivoire-AIP/ Riziculture : La municipalité de Niakara promeut le secteur local GNA Rawlings to be on “gun-carriage” through streets of Accra ahead of burial GNA FIFA clears four candidates for CAF Presidency GNA Rawlings goes home today ANP Covid-19 : Une start-up nigérienne développe des viseurs de protection contre la maladie ANP L’USAID continuera à accompagner les actions de développement au Niger (Directrice) ANP Le Ministre des Enseignements professionnels et techniques en visite dans la région de Tillabéri

DEUX MINISTÈRES INVITÉS À FACILITER LE RECRUTEMENT DES PROFESSEURS D’ÉDUCATION PHYSIQUE SORTIS DU CNEPS


  12 Janvier      13        Sport (5001),

   

Thiès, 12 jan (APS) – Le secrétaire général national du Syndicat autonome des enseignants du moyen-secondaire (SAEMSS) souhaite le recrutement de professeurs d’éducation physique formés par le Centre national d’éducation populaire et sportive (CNEPS) de Thiès (ouest), avec l’aide des ministres chargés de l’Education nationale et des Sports.

Saourou Sène a fait part de la « vive préoccupation » du SAEMSS pour les professeurs d’éducation physique n’ayant pas trouvés d’emploi après leur formation par le CNEPS, lundi, au cours d’une conférence de presse qu’il animait à Thiès.

« Nous pensons qu’il est temps pour le gouvernement du Sénégal, notamment le ministère de l’Education nationale et celui des Sports, de se retrouver autour d’une table pour qu’on sache qui doit recruter les sortants du CNEPS et dans quels délais », a dit M. Sène.

S’exprimant en présence des responsables des sections régionale, départementale et féminine du SAEMSS à Thiès, il a jugé « inacceptable » le recours à des chargés de cours d’éducation physique, au moment où des professeurs diplômés du CNEPS « n’attendent qu’à être recrutés pour servir le Sénégal ».

Cent quarante-neuf professeurs d’éducation physique sont sortis du CNEPS, un établissement public, parce que le corps des professeurs de collège d’enseignement moyen général (PCMG) en éducation physique n’a pas encore été créé.

Des « négociations sérieuses » doivent être entamées par les ministères de l’Education nationale et des Sports en vue de leur recrutement et de leur intégration dans le corps des PCMG en éducation physique, qu’il faut constituer.

Dans la même catégorie