AGP Gabon/Moanda: La messe du dimanche 25 octobre célébrée à la paroisse Saint-Dominique ANP Zinder : Le Président de la CENI Régionale prête serment ANP Dosso : Campagne Régionale de sensibilisation des jeunes sur les élections apaisées AIP Présidentielle 2020: 41,15% des cartes d’électeur retirées (CEI) AIP Présidentielle 2020: KKB s’engage à réconcilier les Ivoiriens après son élection AIP Covid-19: Six mois d’état d’urgence sanitaire et de couvre-feu en Espagne AIP Présidentielle 2020: KKB est le choix libérateur de la Côte d’Ivoire (DC de campagne) AIP Présidentielle 2020: Les citoyens de Toumodi invités à retirer leur carte d’électeur AGP Gabon: Mathias Otounga Ossibadjouo explique les avancées de la mise en œuvre de la décentralisation MAP Patrimoine audiovisuel : “fenêtre sur le monde” au temps de la Covid19

La situation de crise d’ordre politique dans la province de la Tshopo soumise au Chef de l’Etat


  25 Septembre      7        Politique (12230),

   

Kinshasa, 25 septembre (ACP)- La situation dite de » crise » qui prévaut dans la province de la Tshopo, notamment sur le plan politique, a été soumise au Président de la République Félix- Antoine Tshisekedi Tshilombo, au cours de l’audience qu’il a accordée, jeudi dans la soirée, à une délégation des députés provinciaux de cette partie du pays.

Selon M. Gilbert Bokungu Isongibi, qui a pris la parole aux noms de ses collègues députés provinciaux de la Tshopo, ils sont venus présenter au Président de la République, en tant que garant de la Nation, tous les problèmes d’ordre politique qui sévissent en ce moment dans leur province, affirmant que le chef de l’État leur a promis de s’y impliquer pour que des solutions adéquates y soient trouvées rapidement.

A en croire l’élu de la Tshopo, il y’a eu un problème de megestion dans la province de la Tshopo, ce qui a conduit à une motion de censure adressée en son temps au gouvernement provincial qu’il qualifie de « démissionnaire», ajoutant qu’il y’a eu par la suite une autre action parlementaire avec une mise en accusation du gouverneur Wale Louis-Marie Lufungula et de deux de ses ministres pour détournement des derniers publics.

D’autres problèmes de développement ont également été passés en revue avec le Chef de l’État, à savoir ceux relatifs aux routes de desserte agricole, la relance de l’agriculture, l’eau et l’électricité, la santé, la voirie urbaine…a encore dit le député Gilbert Bokungu. Le Chef de l’État les a rassurés d’avoir désormais un œil regardant sur la province de la Tshopo, avant de leur promettre une visite dans les tout prochains jours, a-t-il souligné.

Dans la même catégorie