AGP Gabon/Oyem: Le budget du conseil municipal voté à plus de 900 millions de F CFA AGP Gabon/Lutte contre le tabagisme: Une campagne d’information et de sensibilisation lancée à Libreville AGP Gabon/Education nationale: Le Sena demande plus de lisibilité sur les dossiers déjà régularisés AGP Gabon: Liliane Massala présente ses lettres de Cabinet à Louise Mushikiwabo ACP Présentation du dictionnaire essentiel des infractions environnementales en droit congolais Inforpress Porto Novo: Obras da estrada de acesso às Marcelas prevista para os próximos dias – promotores ACP Plus de 39 millions de doses de vaccins avaient été administrées dans 49 États riches, selon l’OMS ACP La deuxième vague de l’épidémie de Covid-19 se révèle plus meurtrière en Afrique qu’ailleurs, selon Africa-CDC ACP Covid-19 : l’Afrique a atteint plus de 3.310.000 cas confirmés Inforpress Fogo: Ministério da Saúde vai contratar um enfermeiro para Chã das Caldeiras – director região sanitária

Le CSC organise un atelier de formation sur la participation citoyenne et politique des jeunes pour des élections apaisées au Niger


  30 Décembre      28        Société (27614),

   

Zinder, 30 Déc(ANP).Le Rapporteur du Conseil Supérieure de la Communication, M. Seini Ayouba Kaka a présidé, mardi 29 décembre 2020 à Zinder, un atelier de formation sur la participation citoyenne et politique des jeunes pour des élections apaisées au Niger.

Participaient à cette formation une quarantaine  de jeunes  provenant des clubs d’écoute des radios, des représentants du Conseil Régional de la jeunesse, des organisations des jeunes bloggeurs et des organisations des jeunes des partis politiques.

Les thèmes débattus au cours de cet atelier de formation se rapportaient à la participation citoyenne, aux droits et devoirs des citoyens, la communication sur les droits civiques et politiques, la paix, la tolérance et l’éducation, la communication sur les médias en période électorale notamment sur l’importance de diffuser les bonnes informations afin de contribuer à asseoir un climat d‘apaisement recherché par tout le monde.

Pour le Rapporteur du CSC, les ‘’jeunes ont compris à l’issue des débats   qu’ils doivent s’approprier les textes de la République pour participer à la vie politique, mieux à l’édification nationale‘’.

Il s’agit d’inciter les jeunes, a-t-il dit, à participer massivement et de façon responsable au processus électoral en cours au Niger.

Le CSC, rappelle-t-on, a organisé une série d’ateliers de formation en partenariat avec CFI  à l’intention de 320 jeunes  des régions  d’Agadez, Diffa, Dosso, Maradi, Niamey, Tillabéry et Zinder.

Dans la même catégorie