GNA UK rallies support for Ghana’s participation in COP26 GNA President commissions Accra Compost and Recycling Plant (ACARP) ACI Congo : Vers la probation et la vente des pesticides dans le pays ACI Congo : La rentrée andragogique 2021-2022, une grande réussite avec près de 95% de présence ACI Congo : Les femmes édifiées sur la résolution 1325 du Conseil de sécurité APS LA SOCIÉTÉ CIVILE INVITÉE À VEILLER AU RESPECT DE LA PARITÉ AUX PROCHAINES LOCALES APS UNE COUPE DU MONDE TOUS LES DEUX ANS, LA QUESTION TRANCHÉE LE 20 DÉCEMBRE (FIFA) APS LE FILM « LINGUI, LES LIENS SACRÉS », UN APPEL À L’UNION DES FEMMES APS LA BRÈCHE DE SAINT-LOUIS S’EST STABILISÉE AUTOUR DE TASSINÈRE (SPÉCIALISTE) APS L’AMBASSADEUR D’ITALIE SALUE L’ »ESPRIT ENTREPRENEURIAL » DES SÉNÉGALAIS VIVANT DANS SON PAYS

Le Nigéria lancera le 1er octobre la version électronique du Naira


  22 Septembre      21        Economie (13424),

   

Abuja, 22/09/2021 (MAP) – Le Nigéria va lancer le 1er octobre la version électronique de sa monnaie locale, le eNaira, vu l’usage croissant des cryptomonnaies dans le pays.

Pour la mise en œuvre du e-Naira, le Nigeria a conclu un partenariat avec une entreprise étrangère du secteur de la « fintech » (technologie financière: utilisation des technologies numériques dans les secteurs financiers et bancaires), à savoir la société Bitt Inc.

Dès le 1er octobre, les Nigérians auront donc la possibilité de télécharger l’application eNaira et d’alimenter leurs portefeuilles mobiles en utilisant leurs comptes bancaires existants.

Selon le responsable des investissements dans la société financière Chapel Hill Denham, Ayodeji Ebo, « les Nigérians investissent dans les cryptomonnaies pour économiser ou pour sortir leurs fonds en dehors du pays »,

Mais, même si le eNaira sera émis par la Banque centrale et suivra le taux de change officiel, cette monnaie devrait « servir uniquement à faciliter des transactions », souligne-t-il.

Pour le gouverneur de la Banque centrale, l’économie du Nigeria devrait bénéficier du eNaira, grâce à l’amélioration du commerce avec l’étranger et l’efficacité des envois de fonds.

En 2020, le Nigéria a été classé troisième utilisateur de monnaies virtuelles dans le monde après les Etats-Unis et la Russie, d’après une étude du cabinet de recherche spécialisé Statista.

Dans la même catégorie