MAP Forum économique Maroc-Mauritanie : Création d’une task force pour le rapprochement des communautés d’affaires MAP Trois civils tués par des hommes armés dans l’Extrême-Nord du Cameroun MAP Six morts dans une attaque d’hommes armés dans le nord du Nigeria MAP La visite du Président du Gouvernement Espagnol au Maroc inscrit les liens entre les deux pays dans une trajectoire d’évolution constante (Pdt de l’ECOSOCC de l‘Union africaine) MAP L’Espagne accorde un intérêt particulier au Maroc en tant que « pont stratégique » entre l’Afrique et l’Europe (expert sénégalais) MAP L’Afrique du Sud devrait s’endetter davantage pour couvrir ses dépenses élevées (experts) MAP Le Maroc, « un modèle en matière de sécurité et de coopération dans la région » (Commandant de l’US Africom) APS SENEGAL-MONDE-DIPLOMATIE / Le Sénégalais Mohamed Malick Fall, nommé coordonnateur des Nations Unies au Nigeria APS SENEGAL-SOCIETE-HYDRAULIQUE / Magal de Daroul Moukhty : les dispositions prises pour un bon approvisionnement en eau potable, selon le DG de l’OFOR APS SENEGAL-ARTISANAT-FINANCEMENT / La DER octroie un financement de près de 32 millions à 104 artisans bijoutiers

 Quinze jeunes participent au prix de l’innovation numérique et au Seeds for the future


  21 Novembre      117        formation (427), Innovation (142),

 

Brazzaville, 21 Novembre (ACI) – Le ministère en charge de l’Economie numérique et la société Huawei technologies ont sélectionné 15 jeunes pour participer à la 6e édition du programme de formation Seeds for the future couplée à la 4e édition du prix ‘’Denis Sassou-N’Guesso’’ de l’innovation numérique.

Cette compétition a été lancée le 19 novembre dernier à Brazzaville par le ministre en charge de l’Economie numérique, M. Léon Juste Ibombo, en vue de permettre à ces jeunes de proposer des solutions et des applications innovantes dérivées du digital.

Sélectionnés après un appel à candidature, ces jeunes, composés de neuf hommes et de six femmes, dont 11 de Brazzaville et quatre de Pointe-Noire, vont suivre des sessions de formation, dans le cadre de ce concours, sur diverses notions pour mieux structurer leurs projets avec l’expertise de l’entreprise ‘’Kosala’’. Cette structure est un incubateur qui accueille, héberge et accompagne les jeunes entreprises. Elle symbolise l’effort d’une jeunesse décomplexée, au service du développement de l’économie numérique.

Cette formation va se dérouler pendant six jours. Au terme des sessions, une présentation individuelle des projets est prévue le 3 décembre prochain devant un jury. Après cette présentation, une cérémonie de congratulation des trois meilleurs lauréats sera organisée en mi-décembre prochain, a-t-on indiqué.

M. Ibombo a précisé que les initiateurs, en axant leur programme de formation sur l’entreprenariat, l’employabilité et le transfert numérique, rapprochent ces jeunes de la doctrine de l’emploi tracée par le Programme du gouvernement. Il s’agit pour ces jeunes de rechercher l’emploi, de créer leurs entreprises et de renforcer leurs activités génératrices de revenus.

Poursuivant son propos, il a fait savoir que la loi n°71-2022 du 16 août 2022 portant attribution du label startup du numérique et de l’innovation technologique, récemment promulguée, illustre le fait que le gouvernement entend accompagner et encourager les promoteurs des startups, en vue d’une réelle économie numérique dans le pays.

De son côté, l’administrateur général adjoint de Huawei Congo, M. Gabriel Renjia, a dit que cette édition témoigne de la volonté de sa société de former les jeunes congolais en les situant sur les connaissances nécessaires, en rapport avec les innovations actuelles et les technologies de pointe de l’industrie du pays.

Intervenant à cette occasion, le fondateur et directeur de l’entreprise ‘’Kosala’’, M. Dexter Trésor Omono, a exhorté les jeunes sélectionnés à profiter de cette opportunité pour créer des entreprises et de vivre leur rêve d’entrepreneurs.

Selon lui, après ledit programme, sa société va accompagner ces participants à la formation pour la concrétisation de leurs projets, avec l’appui du Fonds d’impulsion de garantie et d’accompagnement (Figa).

Dans la même catégorie