APS THIÉNABA : DES ’’ÉTUDES SONT EN COURS’’ POUR L’ÉLECTRIFICATION DU VILLAGE DE THIOTY (DG SENELEC) AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique « Point de la situation de la COVID-19 au 23/10/2020 » AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : L’UE appelle les acteurs politiques ivoiriens à accélérer le dialogue MAP Guinée/présidentielle : 5 morts dans des violences post-électorales AGP Gabon: Reprise progressive des activités de la Société des bois de Lastourville ANP Niger : Les nouveaux membres du Comité Scientifique du CNRA se présentent au Premier Ministre ANP DIFFA : Cérémonie de présentation de semences améliorées produites par l’ONG WHH AGP Gabon : Evolution de la crise sanitaire, Task force et actualité international au menu du point de presse du Porte-parole de la Présidence APS DEUX PIROGUES DE MIGRANTS CLANDESTINS INTERCEPTÉES CE VENDREDI, AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le CEECI et plusieurs organisations estudiantines rendent hommage à Alassane Ouattara à l’UAO de Bouaké

Rabat: 2eme atelier mondial sur les villes intermédiaires


  22 Septembre      7        Innovation (50), Photos (4215),

   

Rabat, 22/09/2020 (MAP)-« Le rôle et la place des villes intermédiaires dans le post-COVID » est le thème du 2ème atelier sur les Villes Intermédiaires, dont les travaux ont débuté mardi à Rabat.

Organisé par le ministère de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, ce webinaire tenu en deux temps (Politique et Scientifique) s’inscrit dans le cadre de la mise en place de la Stratégie nationale des Villes Intermédiaires en articulation avec les Objectifs de Développement Durable (ODD) et les Agendas Urbains Mondiaux.

L’atelier, co-organisé avec le ministère de l’Intérieur, en partenariat avec les Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU)-Monde, CGLU-Afrique et ONU-Habitat, a réuni un grand éventail de ministres africains, d’experts nationaux et internationaux et de présidents de collectivités locales, l’objectif est de partager les bonnes pratiques et d’enrichir en même temps, les avancées réalisées dans ce type de villes pour faire face aux impacts de la crise sanitaire planétaire. De même, cet atelier virtuel vise à développer des idées novatrices pour la définition d’un nouveau modèle de développement urbain résilient.

Le débat présidé par la ministre de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, Mme Nouzha Bouchareb, s’est articulé autour de points clés à savoir : les actions territoriales et les mesures entreprises en faveur des villes intermédiaires durables et résilientes, le rôle de ces villes dans le nouveau modèle de développement urbain, leur mission en tant qu’accélérateurs de l’implémentation des différents Agendas Urbains à l’échelle nationale et ce, dans le cadre d’un partenariat dans lequel les collectivités locales occupent une place axiale.

Il est à rappeler que cet atelier s’inscrit dans le cadre d’un processus de concertation international qui a commencé en juillet 2018, à l’occasion du 1er Forum mondial des Villes intermédiaires organisé à Chefchaouen, et qui a été couronné par la signature d’un Mémorandum d’entente entre le Ministère de l’Intérieur, le Ministère de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, l’ONU-Habitat et les Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU).

En plus des ministres représentant le Bénin et le Rwanda, ce webinaire a connu la participation de plusieurs responsables et experts représentants différentes organisations internationales ainsi que des élus et acteurs locaux.

Aux termes de cette rencontre mondiale, les participants se sont mis d’accord sur l’opportunité de dupliquer l’expérience marocaine pionnière en matière de mise en place de la stratégie nationale des villes intermédiaires, particulièrement dans le continent africain lourdement impacté par les effets néfastes du changement climatique, les disparités territoriales et l’urbanisation accélérée.

Dans la même catégorie