AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La chefferie Tchagba du village Akouédo réclame le dédommagement de son site cédé à une société AIP Côte d’Ivoire – AIP / KKB : « J’ai fait le choix de la stabilité » AIP Cote d’voire –AIP/ Laurent Tchagba lance les travaux d’un château d’eau à Mankono et ses localités environnantes AIP Côte d’Ivoire –AIP/Présidentielle 2020 : Le candidat KKB propose l’intégration des notes des classes de première et de terminale au baccalauréat GNA Analyzed lithovit liquid fertilizer was dilute-Witness GNA KNUST Development Management students refurbish school in Sebrebor GNA Greater Accra Regional NHIA targets two million new members GNA Bagerbaseh sets clash with Antwi in ongoing McDan Training Matches GNA Covid -19: GFA to start testing of Ghana Premier league players and officials today ANP Les travaux de la voie ferrée Kano-Maradi prévus pour débuter au premier trimestre 2021 (Ministre nigérian)

Un chef de village de Danané battu par des individus


  1 Octobre      17        Divers (881),

   

Danané, 1er oct 2020 (AIP)-Le chef de village de Féapleu, un village de Danané, a été battu par des individus dans la nuit du dimanche 27 au lundi 28 septembre 2020, suite à l’assassinat du jeune Gban Enoch, à Gblèpleu, village voisin.

C’est aux environs de 23h, cette nuit, qu’une bagarre entre des jeunes à Gblèpleu, se solde par la mort de Gban Enoch, fils de ce village.

Croyant que le meurtrier est de Féapleu, un groupe de jeunes se rend dans le dit village et bat copieusement le chef dudit village, Manh Michel. Il s’en sort avec plusieurs blessures.

« Je ne comprends pas ce qui m’est arrivé. J’étais couché lorsque dix jeunes que je connais bien frappent à ma porte. Je sors et l’on m’apprend que j’ai envoyé quelqu’un qui aurait tué un des leurs. Ils commencent à me battre. Et me voici tout en sang », s’est exprimé le chef du village encore sous le choc.

Transporté d’urgence à l’hôpital général de Danané, le pronostic vital de Manh Michel n’est pas engagé.

Le bilan fait état d’un mort et quatre blessés. En plus, six hangars incendiés et une boutique pillée.

Une enquête reste ouverte à la brigade de gendarmerie de Danané pour retrouver les coupables.

Dans la même catégorie