GNA President Akufo-Addo opens 59th ECOWAS Ordinary Summit in Accra today AMI L’élection de la Mauritanie membre de la FAO représentant du Groupe africain reflète les efforts du pays dans le domaine agricole APS UN PROGRAMME CIBLE 5000 JEUNES SORTIS DU SYSTÈME SCOLAIRE APS LE DIALOGUE ENTRE LES JUGES NATIONAUX ET COMMUNAUTAIRES PASSÉ À LA LOUPE APS ACCÈS DES FEMMES À LA JUSTICE : UN RESPONSABLE DE L’AJS PRÉCONISE UN CADRE DE CONCERTATION APS DIOURBEL : VERS LA RÉALISATION D’UNE HUILERIE À TOCKY GARE AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le projet de digitalisation de la collecte des taxes municipales de la ville de Bouaké officiellement lancé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un projet sur l’auto-emploi des handicapés présenté aux responsables des organisations AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le Premier ministre fait ses civilités au nouveau Cheick Ousmane Diakité AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre de l’Agriculture encourage le groupe Nestlé pour ses efforts de recherches agricoles

Un homme kidnappé dans un hameau peuhl de Natitingou


  23 Octobre      35        Divers (1111),

   

Porto-Novo, 23 oct. (ABP) – Le Sieur El-Hadj Ousmane Pahoudi, résidant dans la localité de Moukokotammou, au premier arrondissement de Natitingou, a été enlevé dans la nuit du mardi, à son domicile par des individus non identifiés qui réclament une rançon de 10 millions de F CFA, a appris jeudi l’ABP, de source locale.
« Nous avons été alertés du kidnapping d’une personne âgée dans un camp peulh à Moukokotammou, un hameau du quartier chirimina. La police a été informée dès les premières heures, j’ai effectué le déplacement sur les lieux pour rencontrer les parents », a confié à la presse locale, le chef du premier arrondissement de Natitingou Achille Yotto Tépa. La police, rassure-t-il, a ouvert une enquête pour mettre la main sur les ravisseurs.
La victime, selon les témoignages, aurait été surprise dans son sommeil par ses ravisseurs, qui, après l’avoir dépouillée, l’ont pris en otage avant de se volatiliser dans la nature. Les kidnappeurs, indique-t-on, réclament une rançon de 10 millions de FCFA avant de libérer leur otage.
Aux dernières nouvelles on apprend que la police n’a toujours pas réussi à mettre la main sur les ravisseurs.

Dans la même catégorie