APS JOJ 2026 : 2022 SERA LE DÉBUT D’UNE SÉRIE D’ACTIONS CONCRÈTES SUR LE TERRAIN (ORGANISATEURS) APS PLAIDOYER POUR LA CRÉATION D’UNE AGENCE DE CONTRÔLE DE LA SÉCURITÉ SANITAIRE DES ALIMENTS ANP Niger : Bientôt une école de l’Armée de l’Air à Agadez et un centre de formation de 5000 jeunes militaires par an à Keita (Président Bazoum) GNA Minister asks illegal sand miners to stop operation or face the law ANP Ouverture de l’école militaire supérieure de Niamey : Une « nécessité lancinante »pour le Niger, selon le Président Mohamed Bazoum AGP Gabon : Les Présidents des Juridictions désormais outillés AGP Gabon : Les enjeux du Congrès international des Barreaux expliqués à Ali Bongo Ondimba ACP Le Premier ministre Sama Lukonde s’engage dans l’opération « Zéro trou à Kinshasa » ACP Organisation à Kinshasa d’une table ronde sur la mise en place d’un fonds national de réparation en faveur des victimes de violences sexuelles ACP Le Sénat vote le projet de loi autorisant la prorogation de l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri.

Côte d’Ivoire/ Gagnoa célèbre la journée de la paix par le reboisement


  16 Novembre      112        Société (36310),

   

Gagnoa, 15 nov (AIP)- La ville de Gagnoa a célébré jeudi, la journée nationale de la paix par une cérémonie solennelle de planting de 1000 arbustes, composés d’essences nobles et locales.

Le reboisement a concerné le flan de la rivière Guéry, en plein centre-ville. La direction régionale des Eaux et Forêts et les autorités de Gagnoa, présents à l’événement, ont planté environ un demi-hectare des essences Teck, Assamela, Bois bété, Framiré, Fraké et d’Ilomba, soient environs mille arbustes.

« Je plante un arbre pour la paix », est le slogan de cette campagne de nettoyer un site, propriété de l’église catholique de Gagnoa, devenu par le fait des hommes, un immense dépotoir à ciel ouvert, un lieu de refuge de nombreux déséquilibrés mentaux, et un fumoir occasionnel.

Au total, 28 ha de forêts ont été reboisés depuis 2010, par le cantonnement de Gagnoa, contre une cinquantaine  à l’échelle de la région, a indiqué le directeur régional des eaux et Forêts du Goh, commandant Batto Florent.

Outre ce site, cinq hectares avaient déjà été reboisés dans le village de Logobia, trois à Guibéroua et plusieurs endroits  dans la ville, notamment, sept ha au Cafop en 2012, un demi-hectare au rond-point du quartier Babré, à la faveur de la célébration éclatée du cinquantenaire de la Côte d’Ivoire en 2010, ainsi qu’un hectare au collège catholique, et au groupe scolaire Henriette Diabaté.

« Que chacun reboise, afin d’aider à renverser la tendance de la perte de la forêt », a insisté commandant Batto, encouragé par le secrétaire général deux de préfecture de Gagnoa, Béma Kamaté, soutenant que « la reconstitution et la protection de notre patrimoine forestier, doit être notre objectif prioritaire ».

Dans la même catégorie