MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Diourbel : plus de 20 jeunes et femmes formés aux techniques de l’agroécologie


  21 Mars      40        Environnement/Eaux/Forêts (6756),

 

Diourbel, 21 mars (APS) – Vingt-deux jeunes et femmes de la région de Diourbel ont été formés au techniques de l’agroécologie, dans le cadre du projet de redynamisation de la production agricole (PRPA), mis en œuvre par l’ONG Agrisud internationale, a constaté l’APS.

Les bénéficiaires de cette formation ont reçu leurs parchemins, ce mardi, des mains du le représentant pays et coordonnateur national des projets de l’ONG Agrisud internationale, Louis Etienne Diouf.

Selon lui, ‘’cette formation de six mois sanctionnée par un certificat professionnel de spécialisation, constitue le premier référentiel  en agroécologie qui a été mis en place et validé par le ministère de la Formation professionnelle.’’

‘’Cela veut dire que nous avons aujourd’hui formé des opérateurs en agroécologie qui sont capables de pouvoir démarrer leur exploitation (…), depuis la préparation de la pépinière jusqu’à la récolte, avec une maîtrise parfaite de l’ensemble des techniques et pratiques agroécologiques’’, a-t-il expliqué.

‘’On leur a surtout appris à diminuer ou à se départir de tout ce qui est produit chimique, pour une agriculture bio, saine et qui rime avec le respect de l’environnement’’, a pour sa part souligné Assane Faye, conseiller technique en agriculture et formateur en agroécologie.

Prenant la parole au nom des récipiendaires, Amy Faye Dièye, professeure d’économie familiale a salué ‘’une formation pointue en mesure de juguler  les questions relatives à la qualification, à l’emploi et à l’insertion des jeunes.’’

A ce propos, elle a plaidé pour ‘’un accompagnement financier et technique’’ afin de permettre à tous ces récipiendaires qui ‘’veulent faire carrière dans ce domaine de mettre en œuvre leurs projets.’’ »

Dans la même catégorie