Côte d’Ivoire-AIP : La CEDEAO condamne la tentative de coup d’Etat au Burkina Faso (Communiqué) Côte d’Ivoire-AIP : Plaidoyer pour une subvention de la chimiothérapie des enfants atteints de cancer Togo : L’AFD offre 6,5 milliards FCFA au Togo pour la phase II Togo : Le conseil des droits de l’Homme salue les efforts « significatifs » du Togo Togo : La distribution d’allocations de bourse d’étude aux orphelins de l’ONG AOIB lancée a Lome Togo : Le médiateur de la République déclare ses biens et avoirs devant la cour constitutionnelle ANP Le président Bazoum Mohamed reçoit le bureau du CESOC ANP Niamey : Saisie de 1,433kg de métamphétamine d’une valeur de plus de 96 millions de francs CFA à l’aéroport international Diori Hamani ACAP Le Président de la République reçoit la lettre de créance du nouvel ambassadeur du Rwanda AIP Des femmes leaders exhortées au changement de mentalité pour le développement de San Pedro

Kandia Camara obtient un accord de financement de trois projets à la 8ème édition du forum Sino-Africain à Dakar


  1 Décembre      33        Politique (20035),

   

Abidjan, 1er déc 2021 (AIP)- La ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora, Kandia Camara, a obtenu un accord de financement de trois projets à l’occasion de la 8ème édition du Forum de coopération Chine-Afrique (FOCAC ou FCSA) qui s’est tenu, lundi 29 et mardi 30 novembre 2021, à Dakar, au Sénégal.

Il s’agit du projet de l’autoroute Dabou- San Pedro d’un montant de 272177965 euros, du projet de l’institut pour la médecine et la pharmacopée traditionnelle d’un montant de 40447035 de dollars américains et le projet de la douane intelligente d’un montant de 98620995 euros.

La ministre d’État Kandia Camara à la 8ème édition du forum de coopération Chine-Afrique à Dakar

« Le gouvernement ivoirien tire une profonde satisfaction de cette dynamique. Grace au forum sur la coopération sino-africaine, les investissements chinois en Afrique se sont fortement accrus », s’est réjouie, la ministre Kandia Camara lors de ce forum.

Sur le plan politique et diplomatique, le forum sur la coopération Sino-Africaine a joué un rôle primordial dans le renforcement des relations d’amitié et de coopération entre les pays africains et la Chine. A ce jour, dans le cadre du FOCAC pour la période 2018-2021, sur les 60 milliards de dollars promis à 53 pays africains, la Côte d’Ivoire a bénéficié de près de trois milliards de dollars.

A sa création, le forum de coopération Sino-Africain avait principalement pour objectif de « mener des consultations sur un pied d’égalité, d’approfondir la connaissance mutuelle, d’élargir les terrains d’entente, de renforcer et de promouvoir la coopération. Au fil de ces mutations, le forum sur la coopération Sino Africaine est devenue une tribune incontournable de la scène internationale.

Les deux parties ont décide de créer un mécanismes de suivi chargé d’évaluer régulièrement la mise en œuvre des actions. Ce mécanisme de suivi repose sur trois instances à savoir la conférence ministérielle qui se tient tous les trois ans, alternativement en Chine ou dans le pays africain qui en assure la co-présidence, qui est en principe réservée aux ministres des Affaires étrangères et celui de la coopération économique internationale. La présidence de la conférence ministérielle est actuellement assurée par la Chine et le Sénégal.

La seconde instance est la réunion de suivi des hauts fonctionnaires qui se tient habituellement une fois par an et avant la réunion ministérielle, et enfin, la réunion des ambassadeurs africains accrédités en Chine et le comité de suivi chinois du FOCAC qui se tient deux fois par an et permet aux deux parties de faire le bilan des actions menées et recueillir les éventuelles observations et correctifs à apporter.

Dans la même catégorie