ANP Sommet de la CBLT: retour du Président Bazoum d’Abuja ATOP Un panel sur le nouvel ordre économique clôture l’édition 2022 de Africa financial industry summit ATOP AFIS 2022 : le rapport sur le financement du commerce en Afrique de l’ouest présenté à la presse ATOP Finance africaine : les participants à AFIS 2022 recommandent une transformation du secteur financier ATOP Promotion de l’agroécologie en Afrique de l’ouest : des acteurs réfléchissent sur la mise en place d’un cadre national de concertation MAP ROJALNU-ODD/Afrique: La 2eme conférence annuelle des présidents du 1er au 3 décembre à Lomé MAP Afrique du Sud : L’assassin de la figure anti-apartheid Chris Hani poignardé en prison MAP Première cargaison d’engrais russes pour l’Afrique en direction du Malawi: L’ONU se félicite MAP Guterres à Addis Abeba pour la 6è conférence annuelle UA-ONU MAP Tenue du 16ème Sommet de la Commission du bassin du lac Tchad à Abuja

La CEI appelle la jeunesse de Bondoukou à participer aux élections générales


  1 Décembre      36        Politique (21119), Société (40253),

   

Bondoukou, 01 déc 2021 (AIP) – Le 1er vice-président de la Commission électorale indépendante (CEI), Koné Sourou a appelé la jeunesse de Bondoukou à participer massivement aux élections générales, lors d’une campagne de sensibilisation et d’éducation civique électorale, tenue mardi 30 novembre 2021 dans la localité.

Cette campagne portant sur le thème « Election, instrument de renforcement de la paix sociale » vise à expliquer à la jeunesse de Bondoukou, le mode de fonctionnement de la CEI et les membres qui la composent, son rôle ainsi que l’organisation des scrutins en Côte d’Ivoire.

« Prenez vos responsabilités en participant aux élections générales et, nous ferons en sorte que dans ce pays, plus jamais une élection n’entraine une mort d’homme », a lancé M. Koné, en présence des élèves-maîtres du Centre d’animation et de formation pédagogique (CAFOP) et des étudiants d’une université privée ainsi que des autorités administratives, religieuses et coutumières.

Pour le vice-président, la jeunesse doit se laisser convaincre par des programmes qui sont « crédibles et réalistes » et non sur la base de la région ou de l’ethnie. Il a indiqué que l’avantage à la participation d’une élection permet de choisir un candidat qui correspond à sa vision et à ses aspirations.

Selon lui, les élections générales devraient être en principe un moyen de renforcement de la paix et de l’équilibre social dans un pays et non des sources de palabres et de guerre entrainant des morts d’homme « C’est dans la cohésion nationale, dans la paix que notre pays pourra avancer dans les meilleurs conditions possibles », a-t-il souligné. Il a invité les jeunes à s’inscrire sur la liste électorale qui est revisitée chaque année.

La CEI, présidée par Coulibaly-Kuibiert Ibrahime, compte une quinzaine de membres dont quatre vice-présidents. Elle organise le référendum et les élections du président de la République, des députés, sénateurs, conseillers municipaux et régionaux ainsi que le recensement électoral.

Dans la même catégorie