MAP Rwanda: les listes des candidats à la Présidentielle et aux législatives dévoilées ATOP Le plan de développement communal de la municipalité de kpélé 2 validé ATOP Assoli : tabaski / des sachets de viande distribue à 1260 démunis AIP Un nouveau corridor logistique Europe-Afrique bientôt ouvert pour offrir des opportunités commerciales aux entreprises ivoiriennes AIP La MUGEF-CI et les directeurs des établissements publics hospitaliers s’accordent pour une meilleure prise en charge des mutualistes ANP Niamey : Le lendemain de la fête de Tabaski ou jour du partage et de solidarité entre les musulmans MAP L’UA condamne fermement les attaques de civils par les ADF à Béni et Lubéro dans la Province du Nord Kivu en RDC APS Les Sénégalais invités à maintenir les villes et les campagnes propres APS L’ambassadeur du Maroc au Sénégal salue le message de paix du chef de l’Etat APS Le Président Bassirou Diomaye Faye se réjouit du climat de paix et de concorde

Le CNTIG se dote d’un laboratoire de traitement d’images drones


  22 Avril      59        Technologie (1092),

 

Abidjan, 22 avr 2022 (AIP)- Le comité national de télédétection et d’information géographique (CNTIG) s’est doté d’un laboratoire de traitement d’images drone pour des données de précision au service du développement de la Côte d’Ivoire, rapporte une note de cette entreprise dont copie a été transmise vendredi 22 avril 2022 à l’AIP.

Ce laboratoire de traitement d’image de dernière génération est équipé de supercalculateurs et de logiciels performants dans l’optique de contribuer à améliorer la réactivité des décideurs face aux enjeux majeurs de développement et aux défis sécuritaires dans un contexte marqué par des crises sanitaires, sécuritaires et de bien d’autres natures, indique le document.

Selon la note, le CNTIG s’oriente de plus en plus vers l’utilisation d’outils d’analyse spatiale à forte valeur ajoutée afin de développer des produits d’intelligence artificielle basés sur le processus d’apprentissage des machines, la technologie d’objets connectés, l’imagerie 3D.

« La chaîne de traitement d’image proposée par le laboratoire standardisé aux normes internationales offre un contrôle qualité du jeu de données et garanti la précision de l’information produite, répondant ainsi efficacement à un besoin de renseignement ou d’aide à la planification des actions et programmes des décideurs », précise-t-on.

Auparavant, l’entreprise s’est dotée de six pistes de lancer de drone pour garantir la mise à jour permanente des données géospatiales, dans l’optique d’accompagner le gouvernement dans ses efforts de développement ainsi que le déploiement de ses actions prioritaires en faveur des populations. Son directeur général, Dr Edouard Fonh-Gbéi l’a révélé au grand public à l’occasion de la deuxième édition de sa Journée Portes Ouvertes, jeudi 31 mars 2022.

Il avait indiqué que sa structure « ne ménagera aucun effort pour rendre compétitif le secteur de la géoinformation et contribuer efficacement à la transformation structurelle de notre économie telle que voulue par le président de la République, Alassane Ouattara ».

Du décollage des drones au post traitement des images, cette entreprise publique est désormais équipée pour produire des données de qualité, de précisions et de haute résolution dans un bref délai, ce, pour l’orientation des stratégies et des décisions de développement du gouvernement, relève-t-on.

Désormais, les portes à l’intégration de nouvelles expertises de ce corps de métiers indispensables au traitement de la multitude de données recueillies et à l’intelligence artificielle sont ouvertes au profit de l’employabilité des jeunes.

Assurément ce nouveau laboratoire de traitement d’images va contribuer à redynamiser la compétitivité de l’action publique à travers le développement de projets encore plus structurants, conclut le document.

Dans la même catégorie