AGP Guinée: 100 OPJ et autres fonctionnaires de justice reçoivent leur habilitation à Forécariah AGP Guinée : Le barreau décide de boycotter les audiences jusqu’au 31 juillet pour protester contre ce qu’il qualifie ‘’d’arrestations et détentions arbitraires’’ ANG Política/Porta-voz da Coligação PAI Terra Ranka considera que não há condições para a realização de eleições no ano em curso ANG Comunicação Social/CNOI qualifica de “incursão odiosa” contra o Presidente da República a nota de protesto do Sindicato dos Jornalistas Angolanos ACI Turquie/Politique: Le diplomate turc réitère la volonté de son pays à défendre la liberté des citoyens APS Le dialogue sera de mise entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants, selon Moustapha Guirassy AIB Burkina : les jeunes du Nord invités à s’engager sans réserve dans la lutte anti-terroriste. ANG Política/Presidente da República marca eleições legislativas antecipadas para 24 de novembro MAP Le Maroc en mesure de produire jusqu’à 70% de ses besoins en médicaments (ministre) ACI Congo/Santé: Le gouvernement reçoit 230 mille doses de vaccin Bcg pour les enfants

Le ministre de la Culture salue le soutien majeur de l’UE au Fespaco depuis 30 ans


  3 Mars      50        Diplomatie (1883),

 

Ouagadougou, 2 mars 2023 (AIB)-Le ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo, a salué jeudi nuit, le soutient majeur apporté par l’Union européenne au Fespaco depuis 30 ans.

«Nous sommes là ce soir pour traduire notre reconnaissance à l’Union européenne (UE) qui est un partenaire majeur de la culture du Burkina Faso de façon générale et de façon plus précise pour le cinéma et le FESPACO », a déclaré le ministre Jean Emmanuel Ouédraogo.

Jean Emmanuel Ouédraogo s’exprimait le jeudi 2 mars 2023 au cours d’une soirée de célébration du cinéma africain organisée par l’Union européenne.

«Je pense que l’ambassadeur de l’UE, Wolfram Vetter l’a dit. Bientôt 30 ans que l’Union européenne est toujours là à chaque édition du FESPACO comme un partenaire majeur. Cette année, elle n’a pas dérogé à la règle », a indiqué le ministre en charge de la Culture Jean Emmanuel Ouédraogo.

M. Ouédraogo a salué la collaboration entre le Burkina Faso et l’Union européenne qui, à travers les fonds de soutien culturel, contribue à développer la culture de façon générale.

« Je voudrais saluer M. le ministre qui est venu ce soir pour célébrer avec nous le cinéma burkinabè et africain. Je suis ravi de l’ambiance de cette organisation du FESPACO dans un contexte sécuritaire difficile », a indiqué l’ambassadeur de l’UE, Wolfram Vetter.

M. Vetter dit salué le courage à l’Etat burkinabé de pouvoir organiser le FESPACO.

« Nous avons pu contribuer à des résultats concrets à travers la contribution de financement des films notamment le long métrage Sira de Apolline Traoré et des amateurs de cinéma », a-t-il précisé.

Wolfram Vetter a noté que l’UE a accompagné la biennale du cinéma africain à hauteur de 250 000 euros soit plus 160 millions de francs CFA.

Dans la même catégorie