GNA Four arrested over attacks on motorists APS A PODOR, MACKY SALL VANTE LE PROGRAMME DE RÉALISATION D’INFRASTRUCTURES APS LES RÉFORMES SONT NÉCESSAIRES POUR RÉPONDRE AUX BESOINS DES CITOYENS (MINISTRE) APS LE SUTELEC DÉPLORE LA ‘’NON IMPLICATION’’ DES PARTENAIRES SOCIAUX À L’ÉLABORATION DU CODE DE L’ÉLECTRICITÉ APS VERS UNE AUGMENTATION DES EMBLAVAGES POUR ATTEINDRE L’AUTOSUFFISANCE EN RIZ GNA GIPC urged to package investment prospects in Ahafo Region AIP Le retour du président Gbagbo doit être un moment de paix pour Gagnoa, selon le président de la FPU GNA Trader jailed eight years for child stealing AIP Investiture du président du COSIM : Le Président Alassane Ouattara exhorte à la promotion d’un islam d’amour AIP Côte d’Ivoire : Le projet de production intensive de maïs hybrides lancé à Bondoukou

Le Président de la République prêt à accompagner le cinéma Nigérien Selon Aïcha Kidy Macky


  13 Décembre      26        Cinéma (185),

   

Niamey, 13 Déc (ANP)- Le Président de la République Issoufou Mahamadou a reçu en audience ce jeudi 13 décembre 2018, la cinéaste nigérienne Aïcha Kidy Macky.

A sa sortie d’audience, la cinéaste a déclaré à la presse que le Président a tenu à la féliciter de vive voix par rapport à tout ce qu’elle a eu à faire grâce à son film ‘’L’arbre sans fruit’’, mais aussi sur le prochain film qu’elle est écrit actuellement.

‘’Il y avait aussi la question du soutien au cinéma nigérien qui a tant besoin de s’épanouir sur le plan international, il s’est engagé à nous soutenir et la question de ma décoration le 18 décembre prochain à Zinder lors de la fête tournante de la proclamation de la République du Niger’’ a-t-elle ajouté.

‘’Le cinéma nigérien se porte bien, a-t-elle dit, parce que le cinéma, c’est produire d’abord, nous avons des productions qui sont faites et chaque année il y a des films qui vont à des rencontres internationales dont le FESPACO parce que c’est le plus connu sur le continent’’.

Aïcha Kidy Macky a indiqué qu’ ‘’il est vrai que nous n’avons pas de fonds de financement mais malgré cela, il y a beaucoup de gens qui se donnent les moyens parce qu’ils sont passionnés, de faire des films et qui arrivent à compétir au niveau international, c’est dans ce sens que nous avons expliqué au Président ce qui se passe dans les autres pays et je pense qu’il l’avait entendu et il est prêt à accompagner les cinéastes et après nous allons revenir beaucoup plus largement dans le cahier de charge pour permettre à ce que le cinéma arrive à avoir un rayonnement puisque pour faire du cinéma il faut de l’argent’’.

Dans la même catégorie