AIP Burkina/ Jeux olympiques : Marie-Josée Ta Lou réalise le meilleur record africain dans la série des 100m AIB Tokyo 2021 : 14 athlètes de quatre pays africains écartés des jeux olympiques GNA Deputy DG of NSA commends Ghana Wrestling Association’s President GNA Ghana’s female boxer to fight WIBA Youth World Championship in the UK GNA Asoka GH and Bukom Vampire ready for fierce battles in the “The Armwrestling Supermatch” on Saturday. ACP Célébration du 60ème anniversaire du jumelage entre la ville de Liège et de Lubumbashi ACP La RDC réitère son engagement à accroître le budget du secteur de l’EPST à  hauteur de 22 % du budget national ACP L’état de siège ne doit pas être un alibi pour violer massivement les droits-humains, selon   Me Fabrice Pwela ACP Le directeur de Transco Backson John Bongi suspendu ACP Le Chef de l’Etat reçoit les représentants des partenaires traditionnels de la RDC

LES TRAVAUX DU PARC DES TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES « À UN NIVEAU SATISFAISANT » (COMMUNIQUÉ)


  23 Juin      13        Technologie (440),

   

Dakar, 23 juin (APS) – Les travaux du Parc des technologies numériques (PTN) sont à un niveau satisfaisant, la structure du gros œuvre du Datacenter du PTN étant terminée et le second en cours, a-t-on appris des responsables en charge de ce projet.

« Pour les trois tours du projet, le gros œuvre est terminé pour chacune des tours de sept étages édifiés sur environ 14 000 m2 », renseigne un communiqué de l’Unité de gestion du projet, qui a fait visiter le chantier au chef de l’Etat mardi après l’inauguration du « Data Center » national à Diamniadio.

A travers ce projet de Parc des technologies numériques (PTN), le Sénégal compte « incarner et maintenir sa position de pays leader innovant dans le domaine de l’économie numérique en Afrique, en attirant les investissements TIC pour la transformation structurelle de notre économie ».

« Ces ouvrages structurants du PTN feront du Sénégal un hub régional d’innovation en respectant également les normes de développement durable et de préservation de l’environnement à travers notamment un aménagement boisé et de l’énergie solaire », selon le communiqué.

Ce projet se veut « une réponse aux préoccupations des acteurs de l’écosystème numérique tout en misant sur la création massive d’emplois à forte valeur ajoutée (100 mille emplois directs et indirects) pour nos jeunes diplômés et talents », peut-on lire.

Il devrait permettre au Sénégal de disposer d’infrastructures numériques « de premier plan afin de favoriser l’essor de l’innovation », indiquent les responsables de l’Unité de gestion de ce projet financé par la Banque africaine de développement (BAD) et l’Etat du Sénégal.

Le Parc des technologies numériques est attendu pour contribuer grandement à la mise en œuvre des orientations stratégiques du Plan Sénégal émergent (PSE) et à l’effectivité de la « Stratégie Sénégal numérique 2025 » (SN2025).

Situé entre Dakar et l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) de Diass, le PTN sera « le premier Parc IT aux standards internationaux du Sénégal », érigé sur 25 ha à Diamniadio, avec des axes d’influence touchant en partie les communes de Bargny, Sébikotane, Sangalkam et le Lac Rose.

Dans la même catégorie