MAP Dar Es Salaam: Décoration des membres du CPS de l’UA à l’occasion du 20ème anniversaire du Conseil, dont le Maroc ANP Le chef de l’Etat reçoit l’association des chefs traditionnels du Niger ANP La Communauté Universitaire de Diffa visite le centre numérique communautaire Shimodouram MAP Dar Es Salaam: Le CPS de l’UA réaffirme le respect de l’intégrité territoriale des États, la Primauté du Conseil de Sécurité de l’ONU et le lien Paix, Sécurité, Stabilité et Développement AIP Le ministre Laurent Tchagba très satisfait des retombées du Forum mondial de l’eau 2024 AIP La CGECI souhaite un développement de la coopération ivoiro-suisse à travers le secteur privé ANP Fin de la visite terrain du Ministre de la santé publique dans la région de Maradi MAP L’initiative atlantique de SM le Roi offre des « alternatives de croissance » au Sahel (think tank américain) AIP Le ministère de la Femme reçoit des équipements pour renforcer la lutte contre les violences basées sur le genre AIP Le ministre Adama Diawara échange avec ses homologues du Maroc et du Congo pour l’amélioration du système d’enseignement supérieur

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)


  5 Juillet      109        revue de presse (625),

 

Dakar, 05/07/2018 (MAP)-La dissolution du gouvernement en Côte d’Ivoire, les préparatifs pour les élections présidentielles au Mali, la coopération entre le Ghana et les Etats Uni et la lutte contre la corruption au Kenya sont les principaux sujets meublant les colonnes de la presse africaine parue jeudi.

Au Sénégal, +Le Soleil+ s’intéresse au conseil des ministres tenu mercredi sous la présidence du président Macky Sall, relevant que le chef de l’Etat sénégalais a demandé au gouvernement, à cette occasion, de bâtir une véritable économie du pétrole et du gaz et d’élaborer en relation avec le secteur privé national, une doctrine efficiente d’encadrement et de développement du contenu local.

Il a également invité le gouvernement à finaliser avant fin septembre l’élaboration des projets relatifs au Code pétrolier, à la loi d’orientation sur la répartition des revenus du pétrole et du Gaz et à la loi d’encadrement et de développement du contenu local, précise la publication.

Loin de ce sujet, son confrère +Enquête+ titre à sa Une « Pénurie de sang au Sénégal : alerte rouge ! », notant qu’à Dakar comme dans les autres régions, la transfusion sanguine par voie sécurisée demeure un véritable casse-tête pour les professionnels du secteur.

Cette situation, explique le journal, cause souvent des pertes en vie humaines, car 12 pc des poches collectées sont détruites car contenant de l’hépatite B, faisant savoir que les villes de Sédhiou, Matam et Louga sont les plus déficitaires.

En Côte d’Ivoire, la dissolution du gouvernement est le sujet phare retenant l’attention de la presse locale. En effet, presque tous les journaux nous apprennent que le président Alassane Ouattara a dissous mercredi le gouvernement et reconduit le premier ministre Amadou Gon Coulibaly, lui demandant de former un nouveau Cabinet issu du RHDP (Coalition au pouvoir) et de la société civile.

Relayant un communiqué de la présidence ivoirienne, la presse rapporte que le chef de l’Etat a « exprimé toute sa satisfaction au premier ministre et aux ministres sortants pour leur importante contribution à la mise en œuvre du programme du gouvernement ainsi que pour leur engagement au service de la Nation ».

« En attendant la mise en place du nouveau cabinet, les membres du gouvernement sortant sont chargés d’expédier chacun en ce qui le concerne les affaires courantes », ajoute-t-on.

Sur un autre registre, « Fraternité Matin » fait savoir que les travaux du plus grand parc d’attraction en Afrique de l’Ouest ont été lancés, mardi à Port-Bouët (commune au Sud d’Abidjan), en présence du secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), Zurab Pololikashivili.

D’un coût de 80 milliards de francs CFA (environ 122 millions d’euros), entièrement financé par des opérateurs ivoiriens, cette infrastructure sera réalisée sur une superficie de 100 hectares entre Port-Bouët et la ville de Grand-Bassam (40 Km d’Abidjan), selon la publication.

Au Mali +l’essor+ indique que le ministre de la Défense et des Anciens combattants, Tiéna Coulibaly et son collègue de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr Samba Ousmane Sow, ont effectué, hier, une visite de 24 heures à Gao.

La délégation comprenait aussi le commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine (UA), Smail Chergui, le chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif et le haut représentant de l’UA pour le Mali et le Sahel, Pierre Buyoya et celui du gouvernement de la République de Corée du Sud, Chung Buying Ha.

A cette occasion, il a été procédé à l’inauguration de l’hôpital de niveau 2 de l’UA, financé par la Corée du Sud.

L’établissement hospitalier, qui a coûté plus de 1,8 milliard de Fcfa, est bâti au camp militaire Fihiroun Ag Alansar de Gao. Il dispose de capacités techniques, matérielles et logistiques nécessaires pour prendre en charge des patients.

Il comporte un service des urgences, de médecine interne, de radiologie, chirurgie, un laboratoire et des salles d’hospitalisation. L’hôpital est aussi doté de deux ambulances médicalisées pour faciliter les évacuations sanitaires et d’infrastructures pour recevoir une dotation initiale en médicaments et autres consommables pour une durée de 6 mois, selon le journal.

Son confrère +Le Républicain+ rapporte que la Cour constitutionnelle du Mali a retenu mercredi vingt-quatre candidatures et en a rejeté six au cours de la proclamation définitive de la liste des candidatures à la présidentielle du 29 juillet.

La semaine dernière, la Cour avait validé dix-sept candidatures et en avait rejeté treize autres, au cours d’une proclamation provisoire.

Outre le président sortant Ibrahim Boubacar Kéïta et le chef de file de l’opposition Soumaïla Cissé, parmi la liste définitive des candidatures acceptées figurent également l’ancien ministre Mohamed Ali Bathily et une femme d’affaires, Djeneba N’Diaye.

Au Gabon, +l’Union+ écrit sous le titre « Conseil des ministres/primature : 120 fonctionnaires en moins » que le conseil des ministres présidé hier par le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba a été marqué par la poursuite de l’adoption de textes allant dans le sens de la volonté de réduction du train de vie de l’Etat exprimée par l’exécutif.

Et le journal d’ajouter que le cabinet du Premier ministre comptera-t-il désormais 117 membres contre 237 précédemment, ce qui représente un coup de rabot de 50,63 pc des effectifs en solde fonctionnelle.

Sur un autre registre la presse souligne que le ministre de la Pêche et de la Mer, Clémence Loupdy Matiga, a lancé la semaine dernière la 3e édition de l’opération « Albacore ».

Les objectifs de cette opération, a souligné le ministre de la Pêche et de la Mer, visent à assurer la présence de l’administration des pêches en mer, intensifier le contrôle sur les navires thoniers et améliorer les connaissances sur le patrimoine biologique.

La presse indique également que la directrice régionale de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la région Afrique, Dr. Matshidiso Moeti Rebecca, en mission au Gabon, dans le cadre d’une visite de travail, d’information et de sensibilisation, a rencontré, mercredi, avec le Premier ministre gabonais, Emmanuel Issoze Ngondet, notant que la rencontre a porté sur les politiques nationales en matière de santé, la lutte contre les grandes endémies et le système d’assistance sociale, mis en place par les autorités gabonaises.

Au Ghana, +Daily Graphic+ rapporte que le président Nana Akufo-Addo a ordonné que tous les drapeaux du Ghana soient mis en berne à partir de mercredi en hommage à l’ancien vice-président ghanéen, Paa Kwesi Amissah-Arthur, décédé récemment.

Dans cette foulée, le président Akufo-Addo a ordonné l’ouverture au public d’un livre de condoléances au Centre international de conférences d’Accra ainsi qu’à toutes les missions diplomatiques du Ghana dans le monde, fait savoir la publication.

Son confrère, +Ghanaian Times+ s’intéresse à la signature d’un accord entre le Ghana et les Etats-Unis visant à approfondir la coopération économique dans l’intérêt mutuel des deux pays.

Signé par le ministre des Finances, Ken Ofori-Atta, et le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, cet accord engage les deux parties à explorer conjointement les opportunités d’affaires et d’investissement de part et d’autre, dans les secteurs de l’agriculture, de l’industrie, de l’infrastructure et de l’énergie, relève le quotidien.

Au Kenya, la lutte contre la corruption et l’enquête sur la rupture du barrage de Solai, qui avait fait 47 morts en mai dernier dans le comté de Nakuru, outre la Coupe du Monde 2018 en Russie, sont les principaux sujets qui retiennent l’attention des quotidiens de la place.

Ainsi, les journaux rapportent que le gouverneur du comté de Busia, Sospeter Ojaamong, a été arrêté, mercredi, et passera deux jours en garde à vue, dans la cadre de l’enquête sur une affaire de corruption, devenant le premier gouverneur à être poursuivi.

D’autre part, la presse locale relève que le Directeur des Poursuites Publiques (DPP) a ordonné l’arrestation du propriétaire du barrage privé de Solai ainsi que huit autre personnes, qui seront poursuivis pour « homicide involontaire ».

Sur le pan sportif, les principaux journaux kényans continuent de réserver une place de choix à la Coupe du Monde 2019, qui se poursuit en Russie, consacrant l’essentiel de leurs commentaires aux confrontations comptant pour les quarts de finales qui démarrent, vendredi, avec le match de la France contre l’Uruguay, puis la rencontre qui mettra aux prises le Brésil face à la Belgique.

 

Dans la même catégorie