AIP Expertise des biens saisis ou confisqués : l’AGRAC et la CIEAMI concluent une convention de partenariat AIP Découverte d’un gisement de coltan par la SODEMI à Issia (Communiqué) ACI Afrique/Economie: Les Etats invités à financer les projets d’infrastructures d’intégration ACI Congo/Tourisme: La gestion durable des aires protégées présentée dans quatre Etats des Etats Unis ACI Niari/Communication: Les internautes sensibilisés sur l’utilisation citoyenne des réseaux sociaux ACI Congo/Sénat: Vers la réglementation des jeux de hasard ACI Congo/Environnement: Plus de 30 perroquets gris d’Afrique rapatriés MAP Le Parlement burkinabè autorise la ratification de la Charte de l’AES MAP Cameroun: tenue à Yaoundé de la 30è Assemblée régionale Afrique de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie MAP SOS Méditerranée porte secours à 41 migrants au large de la Libye

SENEGAL-FRANCE-AGRICULTURE / Saint-Louis : une convention de partenariat signé pour doter la SAED d’outils d’aide à la décision


  17 Avril      23        Economie (21302),

 

Saint-Louis, 17 avr (APS) – Le directeur général de la Société nationale d’aménagement et d’exploitation des terres du delta de fleuve Sénégal et de la Falémé, Aboubacry Sow, et le président directeur général (PDG) de la société française MEOSS, spécialisée dans le traitement d’images satellites, Thomas Ferrero, ont procédé mercredi, à Saint-Louis (nord), à la signature d’une convention de partenariat destiné à doter la SAED d’outils d’aide à la décision, a constaté l’APS.

Cette convention s’inscrit dans le cadre du projet Hydrospace4Sénégal, lequel consiste à doter, entre autres, la SAED d’outils d’aide à la décision.

”Nous sommes réunis pour procéder à la signature d’une convention de partenariat entre la SAED et MEOSS dans le cadre de la mise en œuvre du projet qu’on appelle Hydrospace4Sénégal”, a déclaré Aboubacry Sow, en marge de la cérémonie de signature de la convention de partenariat entre les deux sociétés.

M. Sow a précisé que ce projet consiste à doter la SAED d’outils d’aide à la décision pour un meilleur suivi des ressources en eau, d’irrigation et même du foncier irrigué. Ce projet a été rendu possible grâce notamment au partenariat avec MEOSS, dont le financement est assuré par la Direction du trésor français, a-t-il souligné

Le DG de la SAED a remercié tous les partenaires qui, selon lui, ont apporté leur contribution par rapport à ce projet, à l’image de Geomatica.

Président directeur général (PDG) de MEOSS, Thomas Ferrero est revenu sur l’apport de cette société française, laquelle travaille sur l’imagerie satellite dans l’agriculture.

”Dans ce projet, grâce à l’imagerie satellite, MEOSS va regarder plusieurs indicateurs. Déjà la sécheresse végétale sur le territoire, ensuite le suivi des réserves en eau, le suivi et la supervision du fleuve Sénégal et la détection de l’irrigation”, a-t-il fait savoir.

Le PDG de la société MEOSS souligne que la durée du projet est de 18 mois et son financement total est de 500 mille euros (soit 327 millions 761 mille 343 francs CFA).

Le projet Hydrospace4Sénégal, initié en collaboration avec MEOSS, vise à intégrer des solutions de télédétection et des technologies spatiales avancées pour améliorer la gestion de l’eau et optimiser l’utilisation de nos terres agricoles, lit-on dans une note transmise à l’APS.

Des membres du top management de la SAED, entre autres personnalités, ont pris part à cette cérémonie, à Africa Rice, un centre de formation aux métiers rizicoles.

Dans la même catégorie