APS L’AFRIQUE RISQUE D’ÊTRE LA ‘’GRANDE OUBLIÉE DES VACCINS’’, SELON L’OMS APS MAÏGA REVIENT SUR ‘’LA FORCE’’ DU SUPER DIAMONO ET RELÈVE ‘’LA FACILITÉ’’ DES JEUNES MUSICIENS APS MENDICITÉ DES ENFANTS : LA RADDHO RÉCLAME LE VOTE DE LA LOI SUR LES ‘’DAARA’’ APS DU BEAU MONDE À PRAIA POUR L’AG DE LA ZONE A DE L’UFOA À PRAIA, LA PRÉSIDENCE DE LA CAF EN LIGNE DE MIRE APS GERSON DE MELO SE RÉJOUIT DE L’INTÉRÊT SUSCITÉ PAR L’AG DE L’UFOA/A GNA Biden’s Presidency should promote global multilateralism – Antwi-Danso GNA GFD commends President Akufo-Addo on the nomination of Dr Makubu GNA Pay attention to infrastructure development in your second term-Dr Antwi-Danso tells gov’t GNA Ahafo NPP, NYA congratulate Freda Prempeh GNA 85th ECOWAS Council of Ministers meeting ends

3 milliards de Fcfa pour l’opération du mouvement diplomatique des agents et cadres affectés à l’étranger


  9 Décembre      17        Diplomatie (910),

   

Brazzaville, 09 Décembre (ACI) – Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des Congolais de l’étranger, M. Jean Claude Gakosso, a annoncé, le 8 décembre à Brazzaville, qu’il fallait la somme de 3 milliards de Fcfa, pour boucler l’opération relative au mouvement diplomatique des agents et cadres de son ministère affectés dans les différentes ambassades à l’étranger.

S’exprimant à la séance des questions orales au gouvernement convoquée par le Sénat, le ministre Gakosso a rassuré que la plupart des agents et cadres affectés dans les différentes ambassades à l’étranger sont détenteurs de leurs titres de transports, leurs notes de services et leurs salaires diplomatiques mandatés (…) en dépit des difficultés financières que connait le pays. Leur départ a été retardé par les restrictions imposées par la gestion de la pandémie du coronavirus, a-t-il expliqué.

Certains cadres dont les pays d’affectation ont déjà ouvert leurs frontières après le confinement lié à la gestion de la crise de la pandémie du coronavirus ont regagné leurs lieux de travail. D’autres par contre, une infime minorité, attendent la levée de cette mesure dans les pays où le reconfinement a été décrété, pour rejoindre leurs postes de travail.

Le ministre en charge des Affaires étrangères, a souligné que son département a voulu impulser au cours de ces dernières années, un nouveau dynamisme dans la diplomatie congolaise, en affectant au niveau des ambassades à l’étranger des jeunes cadres.

Il a précisé que 79 agents ayant fini leurs services dans les ambassades, dont la majorité a fait valoir les droits à la retraite, attendent d’être rapatriés à Brazzaville. Les cabinets de défense dans les ambassades sont confrontés également aux mêmes difficultés, a-t-il indiqué, rappelant les difficultés de recouvrement des crédits alloués au rapatriement.

Selon M. Gakosso, la totalité des crédits de l’exercice budgétaire 2020 de son département est en instance de paiement au trésor. Les cadres et agents des ambassades accusent aujourd’hui quatre mois d’arriérés de salaires en raison de la situation économique que traverse le pays. 65% des crédits des missions diplomatiques congolaises à l’étranger ont été envoyés à la Caisse congolaise d’amortissement (Cca).

Depuis 2014, le ministère en charge des Affaires étrangères éprouve d’énormes difficultés de trésorerie. Ce département compte 44 représentations diplomatiques et consulaires, 36 missions diplomatiques, trois missions permanentes et cinq consulats généraux.

Dans la même catégorie