ANP La Banque Mondiale finance pour plus de 530 milliards F CFA des projets de développement au Niger AIP Côte d’Ivoire-AIP/Météo : Ciel nuageux sur l’ensemble du territoire avec possibilité de pluie AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le CNDH prône la prévention d’éventuels nouveaux revers sur l’égalité homme-femme GNA SWAG congratulates Black Satellites on U-20 AFCON trophy GNA One Bullet’ Ansah Stops ‘One Time’ Quaye To Retain National Lightweight Title GNA Rampant Hearts cruise past 10-man WAFA to go third GNA Digitalization: the most impactful and revolutionary policy of Ghana since Independence GNA I will not interfere in chieftaincy issues GNA Making a positive difference for women: Working together is the panacea ANP Le Premier Ministre Birgi Rafini attendu à Tahoua pour le lancement de la construction d’un barrage hydro-agricole

Bulletin de l’écologie de l’Afrique


  4 Février      9        Environnement/Eaux/Forêts (2583),

   

Dakar, 04/02/2021 (MAP)- Voici le bulletin de l’écologie de l’Afrique pour la journée du jeudi 04 février :
Sénégal :

— La ministre sénégalaise du Pétrole et des Energies a promis, mardi, qu’une cinquantaine de jeunes de la commune de Joal-Fadiouth (ouest) seront formés aux métiers de la protection de l’environnement, à la plongée sous-marine et à la biologie maritime, rapporte le site d’information +vivafrik+.

Selon le membre du gouvernement, les bénéficiaires de cette formation, des « volontaires de l’environnement », vont ensuite trouver des emplois autour des zones humides et des sociétés pétrolières opérant dans la zone.

Gabon :

— Diverses activités telles que des randonnées pédestres et des conférences-débats ont été organisées au Gabon pour célébrer la Journée Mondiale des Zones Humides.

L’édition 2021 a mis un accent particulier sur la nécessité de conserver et de gérer durablement les zones humides.

Le ministre gabonais de l’environnement, Lee White a appelé, à cette occasion, à déployer davantage d’efforts pour protéger ces zones.

« Nous n’avons pas 50 ans devant nous pour infléchir la tendance. Engageons-nous à gérer les zones humides et l’eau de façon responsable », a-t-il dit, cité par la presse locale.
Kenya :

— Une jeune entrepreneuse kényane a créé une brique fabriquée à partir de déchets plastiques, un matériau très solide pour la construction et qui propose une réponse au problème de pollution plastique au Kenya.

«Notre produit est presque cinq à sept fois plus résistant que le béton», a déclaré Matee, le fondateur de Gjenge Makers, basé à Nairobi, qui transforme les déchets plastiques en matériaux de construction durables.

«Il y a des déchets qui ne peuvent plus être traités ou recyclés. C’est ceux-là que nous employons», a-t-il précisé, ajoutant que son usine produit 1 500 briques chaque jour, fabriquées à partir d’un mélange de différents types de plastique.

Afrique du Sud :

— L’Afrique du Sud a mis en place un Forum de chercheurs universitaires, axé sur les problèmes de pollution prioritaires tels que la pollution plastique, ainsi que les polluants émergents préoccupants.

Par ailleurs, conformément à son engagement à relever concrètement le défi mondial de la pollution de l’environnement, l’Afrique du Sud a décidé de se joindre à la campagne Clean Seas du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) visant à lutter contre les déchets plastiques marins.

Dans la même catégorie