APS COVID-19 : 20 NOUVELLES CONTAMINATIONS ANNONCÉES LUNDI INFORPRESS Covid-19: Operadoras de telecomunicações nacionais lançam campanha “Pack Fica em Casa” INFORPRESS Covid-19: Estado de emergência não restringe de imediato os direitos, mas cria-se condições para tal – procurador INFORPRESS Covid-19/ Boa Vista: DNS diz que o estado de quarentena que se vive na ilha “não é nenhum castigo mas um acto heróico” INFORPRESS Covid-19: Vão aparecer, proximamente, mais casos importados de Cabo Verde noutros países – Artur Correia INFORPRESS Covid-19/Boa Vista: Zona Norte e Bofareira recebem campanha de sensibilização da doença INFORPRESS Covid-19: Serviços de produção de bens alimentares, higiene e limpeza excluídos do encerramento durante Estado de Emergência ACI LA FACULTÉ DES SCIENCES DE LA SANTÉ ENTEND APPORTER SON APPUI AUX PATIENTS DU COVID-19 ANG Covid -19/ Criados espaços na TGB e RDN para difusão de informações sobre a pandemia ANG Covid-19/Número de casos de infecção aumenta para oito

Côte d’Ivoire/ Focus sur la budgétisation participative


  11 Juillet      74        Finance (426), Photos (3857),

   

Bouna, 11 juil (AIP)- Le budget participatif est un processus destiné à inclure la société dans le processus d’allocation et d’exécution du budget public.

Selon les responsables du Forum des ONG et associations d’aide à l’enfance en difficulté, une coalition ivoirienne pour les Droits de l’Enfant, c’est le moyen par lequel les besoins des populations marginalisées, notamment les jeunes et les enfants, peuvent être pris en compte par le budget de la collectivité territoriale.

Cependant, le vocable « budget » reste un véritable mythe pour la majorité des populations et en particulier les jeunes et les enfants, tant les procédures et les principes qui sous-tendent son élaboration, exécution, suivi et contrôle sont complexes et incompris.

A ce sujet, une enquête menée par l’ONG Social Justice entre 2013 et 2015 sur la transparence et l’accessibilité des documents budgétaires, a révélé que certains documents budgétaires essentiels ne sont pas rendus publics et sont inaccessibles aux citoyens.

Pourtant, la Directive N°01/2009/CM/UEMOA portant code de transparence des finances publiques au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) stipule que « l’argent public est au cœur de l’État de droit et de la démocratie ».

on/cmas

Dans la même catégorie