APS L’ASSU OFFRE DES CONSULTATIONS MÉDICALES GRATUITES POUR LANCER SES ACTIVITÉS ANP Niamey : Lancement des initiatives de la BIT sur les sciences et la finance islamique ANP Bientôt un complexe commercial de l’université islamique à Niamey MAP Nigeria: six soldats tués dans une attaque de Boko Haram APS LE PM LANCE LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES DANS LE SALOUM AIP Côte d’Ivoire: Des résultats probants enregistrés à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) AIP Côte d’Ivoire: Un homme se suicide pour protester contre la conversion de sa femme au christianisme AIP Côte d’Ivoire: Les musulmans de Tiassalé invités à taire leurs querelles MAP La 2ème édition des rencontres africaines d’intelligence économique à Dakhla en juin prochain MAP Burundi: une famille de six personnes décimée par des pluies diluviennes

Côte d’Ivoire: Sidi Touré promet une solution définitive à la localisation du siège de l’AIP et la rétrocession de son bureau régional de Bouaké


  12 Septembre      25        Médias (3202),

   

Abidjan, 12 sept (AIP) – Le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré a promis mardi lors d’une visite à l’Agence ivoirienne de presse (AIP) de trouver une solution définitive à la localisation du siège de ladite structure et la rétrocession de son bureau régional de Bouaké.

Dans son discours la directrice centrale de l’AIP, Mme Barry Sana Oumou, a plaidé pour un nouveau siège définitif de l’AIP qui doit être déplacé de son site actuel suite à la décision prise en Conseil des ministres du 28 décembre 2016 et de la libération immédiate du bureau régional de Bouaké qui a fait l’objet d’une vente illicite pendant la crise post-électorale et dont l’acquéreur illégal, un député refuse jusqu’à ce jour, de libérer après qu’il ait été ordonné par le tribunal de première instance et la cour d’Appel de Bouaké de quitter les lieux.

Répondant à certaines doléances, le ministre Sidi Touré s’est engagé en s’impliquant personnellement en vue de la résolution de ces questions.

«J’ai bien noté vos points d’observations que nous allons adresser assez vite en l’occurrence le problème sur Bouaké qui est chez moi sans oublier la localisation définitive du siège de l’AIP qui fera l’objet d’une discussion dans les jours à venir», a promis le ministre.

M. Touré qui s’est dit impressionné par la qualité du travail de l’AIP a promis son appui pour lui permettre de jouer pleinement son rôle et d’atteindre ses objectifs.

Entreprise publique à sa création en 1961, l’AIP est devenue une direction du ministère de l’Information pendant de nombreuses années avant d’être érigée en établissement public national à caractère administratif par le décret N° 91-181 du 27 mars 1991 modifié par le décret n° 2013-28 du 23 janvier 2013.

Son premier siège fut à l’avenue marchand (site actuel de l’immeuble Postel 2001 dans la commune du plateau), ensuite, il s’est successivement déplacé à la rue Gourgas (Hôtel Ivotel et l’avenue Terrassons de Fougères), à l’avenue Bir Hakeim (aujourd’hui Cathédrale Saint-Paul), à la Cité Administrative (tour E) et, aujourd’hui, à l’avenue Chardy, au Plateau, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie