APS CORONAVIRUS : LE CHEF DE L’ETAT APPELLE À RESPECTER LES MESURES PRISES POUR ÉVITER ‘’UNE PROPAGATION GÉNÉRALE’’ APS MACKY SALL : « LES RESSORTS DE NOTRE NATION RESTENT SOLIDES » GNA COVID-19: Coca-Cola Ghana donates 3,000 packs of beverages to frontline workers GNA Minority Leader supports fight against COVID-19 GNA Food Vendors acclaim President and Tema MCE APS DE 6,8% EN 2019, LE TAUX DE CROISSANCE DU SÉNÉGAL POURRAIT TOMBER À 3% À CAUSE DU COVID-19, SELON MACKY SALL APS LE CHEF DE L’ETAT MISE SUR QUATRE AXES POUR CONTRER LES EFFETS ÉCONOMIQUES ET SOCIAUX DU COVID-19 APS CORONAVIRUS : LE CHEF DE L’ETAT ANNONCE PLUSIEURS MESURES SOCIALES ACI Congo/Télécommunications : Faire de Congo Télécom la société numéro un dans le pays APS MATAM : DES PRODUITS D’HYGIÈNE ET D’ENTRETIEN REMIS AU GOUVERNEUR

Ghana : de nouvelles mesures fiscales pour stimuler la croissance


  10 Juillet      52        Economie (8140), Finance (426),

   

Accra, 10/07/2018 (MAP), Le gouvernement ghanéen compte introduire de nouvelles mesures fiscales, dans l’objectif de stimuler la croissance et maintenir la stabilité macroéconomique, a fait savoir le vice-ministre des finances, Kweku Kwarteng.

« Ces mesures fiscales, qui interviennent dans le cadre de la traditionnelle modification budgétaire de mi-année, ont pour objectif d’augmenter les recettes de l’Etat et de générer davantage de ressources pour la deuxième moitié de l’année 2018 », a précisé M. Kwarteng, cité mardi par la presse locale.

Selon le responsable ghanéen, ces mesures sont nécessaires pour maintenir la stabilité budgétaire et permettre au gouvernement d’atteindre ses prévisions de dépenses pour le reste de l’année, sans remettre en cause les acquis du secteur privé.

Ces mesures seront présentées au parlement fin juillet courant par le ministre des finances, Ken Ofori-Atta, a-t-il affirmé.

Le gouvernement ghanéen vise à ramener le déficit budgétaire à 4,5% du PIB en 2018, contre un taux révisé de 6,3%, alors que l’inflation devrait baisser à 8,9%. La croissance du PIB devrait atteindre à la fin 2018 6,8%, contre 7,9% en 2017.

Dans la même catégorie