MAP Volley-ball- Tournoi de l’Amitié U17 : Le Maroc perd devant la Libye et termine troisième ANP Retour à Niamey du Chef de l’État, le général Abdourahamane Tiani en provenance du Togo MAP Dakhla est devenue un carrefour africain d’échange en matière d’intelligence économique (ex-ministre burkinabé) ANP Situation sociopolitique : la communauté musulmane du Niger prie ce vendredi pour la paix dans le pays MAP Afrique du Sud: plus de 400 mineurs retenus en otage dans une mine près de Johannesburg (compagnie minière) MAP Casablanca : Cérémonie de remise des diplômes à une trentaine de bénéficiaires du Programme International Shiraka MAP Mali: la mission de l’ONU remet un de ses derniers camps aux autorités ANP Niamey : le FSSP continue d’enregistrer les contributions des bonnes volontés ANP Niamey : Le Premier Ministre reçoit l’Ambassadeur de la République Fédérale de Russie ANP Niamey : Le Premier ministre reçoit Kathleen Fitzgibbon, Ambassadrice des Etats-Unis au Niger

Niamey abrite la 1ère session de la commission mixte Nigéro-Monégasque


  22 Mars      41        Coopération (2001),

 

Niamey, 22 Mars (ANP)- Le chef de la Diplomatie nigérienne, M. Hassoumi Massaoudou a présidé, dans l’après-midi de ce mercredi 22 mars 2023, la cérémonie d’ouverture de la première session de la commission mixte entre la République du Niger et la Principauté de Monaco en présence de la Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération de Monaco, Mme Isabelle Berro Amadeï.
Cette session vise à faire un état des lieux des projets et actions mis en œuvre par la Principauté de Monaco et exécutés par les différents départements ministériels et structures respectives, et aussi d’en ressortir les perspectives afin de rendre plus dynamique la coopération entre les deux pays.
Les conclusions issues de ces travaux dépendront des futurs engagements et des éventuelles orientations de cette coopération.
Dans son discours d’ouverture, le Ministre d’État Hassoumi Massaoudou a tenu à rappeler que « la coopération entre ces deux pays a débuté dans les années 1990 et la stratégie de coopération s’est structurée au cours des années 2000 par le financement des subventions et l’assistance technique aux projets et programmes de coopération au développement ciblés sur les populations vulnérables ».
La stratégie de la coopération au développement monégasque au Niger vise à contribuer aux priorités nigériennes de développement humain élaborées dans le cadre de la stratégie de développement durable et de croissance inclusive 2035 du PDES 2022-2026.
Il a aussi précisé que les domaines d’intervention de cette coopération au Niger sont la santé, la sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi que l’insertion socio-économique des jeunes et des femmes.
Toutes ces interventions, a ajouté le chef de la diplomatie nigérienne, « contribuent à l’épanouissement et au bien être des populations nigériennes et s’alignent sur les priorités dégagées par le gouvernement nigérien dans le cadre de la lutte sans répit qu’il mène contre la pauvreté au Niger ».
Hassoumi Massaoudou a, enfin, salué l’engagement résolu de la Principauté de Monaco à accompagner le Niger dans la réalisation des objectifs de développement économique et social, et réaffirmer l’intérêt sur le Niger qu’elle attache à cette coopération.
La Diplomate Monégasque a pour sa part déclaré que « Monaco est fier d’avoir pu formaliser ce partenariat historique à travers la signature d’un accord cadre de coopération en 2019 dont l’émanation est la tenue de la première commission bilatérale entre nos deux États ».
Selon Mme Isabelle, « Monaco alloue chaque année plus d’un million d’euros à la République du Niger et pour l’année 2023, c’est près de 1,6 millions d’euros qui seront alloués à 15 projets avec 50% du financement consacrés à la sécurité alimentaire et nutritionnelle, 30% à la santé et 20% à l’accès au travail décent ».
Elle a aussi indiqué que la commission bilatérale a pour objectif de favoriser le dialogue politique sur les stratégies nationales respectives de développement dans des secteurs d’intérêts communs afin de contribuer à la mise en œuvre de partenariats sectoriels entre nos États.
Elle a enfin remercié les services techniques, les représentants des secteurs concernés pour leur présence et pour leur implication dans l’organisation de cette commission avant de réitérer le souhait de Monaco de poursuivre et intensifier son action au Niger.
Rappelons que le Niger figure parmi les onze pays partenaires de la coopération internationale de Monaco.
Notons également que les travaux de la commission mixte se sont clos par la signature d’un accord entre les deux pays.

Dans la même catégorie