ANP Le projet RECOSOC de l’Union Européenne finance pour près de 4 milliards de francs CFA l’appui à la sécurité alimentaire et nutritionnelle et la cohésion sociale des populations dans les régions de Diffa et d’Agadez ANG Caju/Presidente da CCIAS diz que cerca de 50 mil toneladas de castanha do ano passado ainda se encontram em armazéns ANG Política/Presidente do partido Luz defende necessidade dos recursos do Estado serem utilizados em benefício da população em geral ANG Imprensa/Jornalistas e técnicos da Rádio Capital FM assinalam com vigíla um ano de ataque à estação por homens armados MAP Des journalistes sportifs africains mettent en avant le développement de l’infrastructure du football au Maroc (média ghanéen) AGP Gabon : Une délégation du Fonds mondial contre le Sida reçue au ministère de la Santé ANP Inauguration d’une radio communautaire à Tibiri Gobir ANP Formation des défenseurs et commis d’office sur les mécanismes de plainte, des droits de l’homme susceptibles d’être violés et les voies de recours. ANP Fin de la rencontre annuelle des cadres du ministère de la Communication ANP Diffa : Atelier régional sur l’élaboration de la stratégie nationale des solutions durables pour les Personnes Déplacées

Niger : Le directeur général de l’ARSN prête serment devant la cour d’appel


  4 Décembre      38        Science (487),

   

Niamey ,04 Déc (ANP)-Le directeur général de l’Autorité de Régulation et de sûreté nucléaire (ARSN), Monsieur Mayaki Salla a prêté serment, ce vendredi 04 décembre 2020, à la cour d’appel de Niamey.

Pour le nouveau Directeur Général Mayaki Salla ‘’ le domaine du nucléaire est très sensible, et la plus part des gens, sur le nucléaire, ne voient que de la bombe’’.

‘’Le nucléaire a beaucoup d’utilité dans le civil surtout dans le domaine de la santé, l’agriculture, l’eau’’ a-t-il déclaré.

Cependant, a ajouté le Directeur général de l’ARSN, pour l’appliquer, il faut des dispositions de sécurité et de sureté’’.

‘’Donc c’est à cette tâche là que nous allons nous atteler, mes collaborateurs et moi’’ a laissé entendre le directeur général.

Les autres membres ont déjà prêté serment devant la cour de cassation, le 25 septembre dernier.

En créant cette autorité, le Gouvernement nigérien a estimé que, compte tenu du caractère « extrêmement sensible et hautement stratégique » du domaine nucléaire, le choix des personnes à placer à la tête de ses organes de gouvernance doit reposer sur « des critères de rigueur et de qualifications spécifiques au secteur ».

Elle a été mise en place dans la perspective de la mise en œuvre du programme électronucléaire national du pays, le Niger étant un grand producteur mondial d’uranium. Ce programme devait lui permettre d’assurer son indépendance énergétique, notamment en disposant de sa propre centrale électronucléaire et intégrer ainsi le cercle des pays disposant d’énergie électronucléaire.

Ils sont au total huit (8) membres, tous des spécialistes du domaine à prêter serment

Rappelons que l’Autorité de Régulation et de Sûreté Nucléaires est une autorité administrative indépendante créée en août 2020 qui a pour mission de veiller à la réglementation, au contrôle, à l’information, ainsi qu’à la sensibilisation du public sur les sujets se rapportant à la radioprotection, à la sûreté et à la sécurité nucléaires.

Dans la même catégorie