MAP Ouverture à Marrakech des sessions ministérielles de la COM2019 MAP MCR, instrument clé pour atteindre les objectifs de développement en Afrique (commission de l’UA) MAP A 34 ans, la boxeuse kényane Fatuma Zarika n’envisage pas encore de jeter les gants GNA Two Hundred thousand cashew seedlings for farmers in Kwahu Afram Plains North GNA Takoradi office of GRA educates businesses GNA MTN extends public education to Western North Region APS MASSACRE DE PEULS À OGASSAGOU : LE FORUM RÉGIONAL AFRICAIN D’AMNESTY INTERNATIONAL DEMANDE UNE COMMISSION D’ENQUÊTE APS CAN U23 : VIRAGE ET TRIBUNE DÉCOUVERTE GRATUITS AU STADE LAT DIOR (FÉDÉRATION) APS FAN ZONE DE LA PROMENADE DES THIESSOIS : SOUS LES RAFALES D’AIR FRAIS, DES SUPPORTERS POUSSENT L’ÉQUIPE À LA VICTOIRE AGP Gabon : Ouverture à Lambaréné du championnat national U15 de football

RCA: la Banque mondiale octroie 25 millions de dollars pour améliorer l’accès à une éducation de base de qualité


Washington 13/06/2018 (MAP)- La Banque mondiale a approuvé un don de 25 millions de dollars afin d’aider la République centrafricaine (RCA) à améliorer l’accès à une éducation de base de qualité et renforcer les capacités de gestion de ce secteur.

Le Projet d’urgence d’appui à l’éducation de base bénéficiera à quelque 4 000 enfants d’âge préscolaire, 300 000 enfants de l’enseignement primaire, 140 000 enfants du secondaire et 5 800 enseignants du primaire, a précisé l’organisation mondiale dans un communiqué.

Ce projet s’articule autour de quatre composantes: le développement des infrastructures scolaires, l’amélioration de la qualité de l’enseignement, le soutien de programmes d’éducation alternative et le renforcement des capacités afin d’améliorer la prestation de services, fait savoir l’institution de Bretton Woods.

«En tenant compte des conditions sécuritaires dans le pays, le projet adopte des approches souples de mise en œuvre, basées sur des critères transparents dans le choix des zones d’intervention», a souligné Dung-Kim Pham, responsable du projet à la Banque mondiale, cité dans le communiqué.

Ces fonds seront gérés par l’Association internationale de développement (IDA), l’institution de la Banque mondiale qui aide les pays les plus pauvres de la planète, fait savoir la même source qui rappelle que l’IDA a accordé, depuis 1962, des dons et des prêts à faible taux d’intérêt ou sans intérêts en faveur de projets et de programmes de nature à stimuler la croissance économique, à réduire la pauvreté et à améliorer la vie des plus démunis.

 

Dans la même catégorie