ANP Niger : La rentrée scolaire reportée au 15 Octobre 2020 ANP La Consule Générale du Burkina Faso élevée au Grade d’Officier dans l’Ordre du Mérite du Niger APS TNT : 92% DE TAUX DE COUVERTURE (RESPONSABLE PROJET) AIP Ladji Abou Sanogo installé officiellement dans ses fonctions de délégué général de l’UNJCI ACP La pastèque augmente la vitalité des vaisseaux sanguins, selon un médecin ACP Dr Nico ou génie artistique dans le fondement de la musique congolaise moderne (Arthur Kayumba) ACP La 20ème édition du Festival national de Gungu confirmée du 24 au 28 septembre 2020 au Musée national de la RDC AGP Siguiri/Société : Renforcement des capacités des jeunes au montage des projets. AGP Mamou/environnement : 10 hectares de forêts reboisés par les chasseurs de Teguereya APS LE PROJET GOYN PRÉSENTÉ AUX ACTEURS DE DIOURBEL

REMISE D’UN DON DE PLUS DE 5.000 TONNES DE RIZ OFFERT PAR TOKYO


  12 Août      12        Coopération (1141),

   

Dakar, 12 août (APS) – L’ambassadeur du Japon au Sénégal, Arai Tatsuo, va remettre ce jeudi au ministre en charge du Développement communautaire, Mansour Faye, un don de 5.300 tonnes de riz d’une valeur d’un milliard 750 millions de FCFA, a appris l’APS.

La cérémonie de remise du don aura lieu jeudi à 10h, à Diamniadio, rapporte un communiqué de la représentation diplomatique nipponne.

Ce don, qui entre dans le cadre de l’assistance alimentaire du Japon au Sénégal, est destiné à soutenir les efforts du gouvernement sénégalais contre le fléau de la Covid-19.

Il constitue, selon le texte, « une contribution pour combler le déficit alimentaire résultant des dures conditions climatiques ainsi que de la perturbation économique liée à la Covid-19 qui affecte souvent le niveau de production, notamment du riz ».

« C’est aussi une façon de soutenir le gouvernement du Sénégal qui fournit des efforts considérables pour assurer la sécurité alimentaire, une dimension accentuée lors de la discussion à la 7e Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD7) en 2019 », ajoute la même source.

« Au-delà du soutien à la balance des paiements, car ce don permet au Sénégal d’économiser ses devises étrangères, les ressources générées par sa commercialisation alimentent un fonds de contrepartie qui permet de financer des projets de développement économique et social au bénéfice des populations sénégalaises ».

Dans la même catégorie