GNA Ghana resolving EU threats over illegal fishing APS LE PROJET ’’PERMETTRE LA VENTE CROISSANTE DE FOYERS AMÉLIORÉS’’ LANCÉ À KAOLACK APS UN PROJET PROMOUVANT UNE « CUISINE RESPECTUEUSE DU CLIMAT » PRÉSENTÉ À TAMBACOUNDA GNA GOIL’s 52nd AGM slated for June 24 APS COSAFA CUP : LE SÉNÉGAL DANS LA POULE DU ZIMBABWE, DU MOZAMBIQUE ET DE LA NAMIBIE APS VERS UNE RÉFORME AUTORISANT LA DOUBLE NATIONALITÉ EN MAURITANIE APS LES ARTISTES LOCAUX À L’HONNEUR À LA 2E ÉDITION DU SALON « DAKAR MUSIC EXPO » ANP COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES APS MODE ALTERNATIF DE CUISSON : VERS LA VENTE DE PRÈS DE 800.000 FOYERS AMÉLIORÉS APS LA COSAFA CUP PERMETTRA D’AVOIR ’’UNE COMPÉTITION DANS LES JAMBES’’ (DTN)

ARACHIDE : À THIÈS, LES OPÉRATEURS PRIVÉS SE PRÉPARENT POUR LA CAMPAGNE DE COMMERCIALISATION


  30 Novembre      29        Agriculture (2151), Economie (12309),

   

Dakar, 30 nov (APS) – La Fédération nationale des opérateurs privés
stockeurs et transporteurs du Sénégal (FNOPST) tient son conseil
d’administration ce samedi à Thiès, pour tirer le bilan de la campagne
de distribution des semences et préparer celle de la
commercialisation, qui démarre mardi.

Des opérateurs venus des dix régions productrices d’arachide,
subdivisées en trois zones, prennent part à cette rencontre, dans un
hôtel de la cité du rail. Il s’agit des régions de Diourbel, Fatick,
Kaolack, Kaffrine, Kolda, Louga, Sédhiou, Tambacounda, Thiès et
Ziguinchor.

L’adjoint au gouverneur en charge du développement, Omar Ndiaye, a
salué le déroulement sans difficultés majeures de la campagne à Thiès,
disant avoir été régulièrement informé des quantités collectées sur
les différents points dédiés.

Il a exhorté les opérateurs à prendre toutes les dispositions utiles
pour éviter tout ‘’paiement tardif’’ et bon impayé, à l’égard des
producteurs d’arachide.

M. Ndiaye a rappelé l’importance de l’arachide, en tant que culture de
rente, dans l’économie du pays, évoquant un vieil adage qui veut que
‘’quand l’arachide marche, tout marche au Sénégal’’.

Il a demandé aux opérateurs, en tant que ‘’partenaires de l’Etat’’, de
faire des propositions lors de cette réunion pour une amélioration du
déroulement de la prochaine campagne de commercialisation.

Le prix a été fixé cette année à 210 francs CFA le kilo d’arachide par
le président Macky Sall, sur proposition du Comité national
interprofessionnel de l’arachide (CNIA).

Les opérateurs ont fait part de leurs inquiétudes concernant la dette
non encore apurée par l’Etat, qui devrait leur permettre d’honorer
leurs engagements auprès des banques et de disposer de nouveaux prêts.
Interpellés par la presse sur le montant de cette dette, ils se sont
gardés de le dévoiler.

Le processus de privatisation de la commercialisation de l’arachide
avait démarré en 1985, avec seulement 10% accordés à l’époque à des
privés. Jusque-là, c’est l’Union nationale des coopératives agricoles
du Sénégal (UNCAS) qui était chargée de cette opération, consistant à
acheter l’arachide aux producteurs pour la revendre à l’usine, a
relevé Modou Fall, président de la FNOPST.

Aujourd’hui, les opérateurs privés assurent 100% de la campagne de
commercialisation.
ADI/ASG

Dans la même catégorie