APS LES JEUNES INVITÉS À FAIRE BON USAGE DES RÉSEAUX SOCIAUX APS LE SAMES VA TENIR UN SIT-IN SILENCIEUX, LE 17 MAI APS RAMADAN : LA MAIRIE DE KAOLACK DÉCAISSE 35 MILLIONS DE FRANCS CFA POUR LES NÉCESSITEUX APS INCENDIE À L’HÔPITAL MAGATTE-LÔ : LE SAMES EXIGE UNE ‘’ENQUÊTE IMPARTIALE’’ APS DU MATÉRIEL ET DES VÉHICULES POUR LES SERVICES CHARGÉS DE LA GOUVERNANCE DE L’ÉTAT CIVIL APS POUR LA KORITÉ, LA RÉGION DE MATAM EST BIEN APPROVISIONNÉE EN DENRÉES ALIMENTAIRES, SELON LE SERVICE DU COMMERCE ANP Le Représentant résident du FMI pour le Niger assure au Président Mohamed Bazoum l’accompagnement de son Institution AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministère de l’Education nationale engagé dans l’amélioration de sa collaboration avec les éditeurs AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Lancement d’un nouveau magazine scientifique en ligne AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le paysage audiovisuel dominé par la forte audience des chaines du Groupe RTI (Etude)

Bulletin quotidien de l’écologie en Afrique


  15 Avril      13        Environnement/Eaux/Forêts (2779),

   

Dakar, 15/04/2021 (MAP) – Voici le bulletin de l’écologie en Afrique pour la journée du jeudi 15 avril :

Sénégal :

— Le projet d’appui au plan national d’adaptation climatique va appuyer les régions dans l’élaboration d’études de vulnérabilité dans le but de « déterminer les risques climatiques » auxquelles elles sont confrontées, ainsi que les impacts auxquelles elles pourraient faire face en lien avec le changement climatique.

« L’objectif du projet est (…) d’appuyer les régionaux à travers l’élaboration de ce qu’on appelle les études de vulnérabilité, ce qui permet de déterminer un peu les risques climatiques auxquels la région est confrontée et les impacts dus aux changements pour les années à venir, à travers des propositions d’option d’adaptation (…) », a expliqué Gabriel Ndiaye, le coordonnateur du projet.

Côte d’Ivoire :

–Le nouveau ministre de l’Environnement et du Développement durable, Jean Luc Assi a promis mardi d’œuvrer à réduire la pollution, à l’occasion de la cérémonie de passation de charges avec le ministre sortant.

« Mon Combat sera de faire en sorte de réduire la pollution », a déclaré Assi Jean Luc qui a fait son entrée au gouvernement Patrick Achi le 06 avril 2021.

M. Assi assure qu’il s’emploiera à « attaquer » les axes de la planification et du contrôle de la politique environnementale, à faire respecter scrupuleusement le code de l’environnement en cours de révision, à rechercher des solutions liées à l’aménagement.

Forêts tropicales :

— L’Union européenne a contribué indirectement, en 2017, à la disparition de 203.000 hectares de forêts tropicales, converties en terres agricoles, selon l’organisation environnementale WWF.

Avec 16 pc de déforestation importée, l’UE est le deuxième plus grand responsable de ce type déforestation après la Chine 24pc, fait savoir l’ONG, citée par des médias.

Parmi les importations européennes causant cette déforestation figurent celles de soja, d’huile de palme, de bois, de cacao et de café.

Rwanda :

Le Rwanda prévoit de restaurer plus de 263.000 hectares de forêts dégradées au cours des six prochaines années dans le cadre d’un projet estimé à 32,7 millions de dollars US, a annoncé l’Office rwandais de gestion de l’environnement.

Selon l’Office, cette initiative permettra notamment de promouvoir l’agroforesterie durable, d’accroître la productivité des plantations forestières et de préserver les réserves forestières naturelles de Busoga.

Ce projet s’assigne également pour objectif de lutter contre l’exploitation illégale du bois, le braconnage ainsi que l’extraction et l’exploitation de l’argile et du charbon de bois, précise l’Office rwandais de gestion de l’environnement.

Zimbabwe :

– Les énergies renouvelables, dont notamment le solaire, l’éolien et l’énergie hydroélectrique, ont été au centre d’une rencontre entre les décideurs, les experts et les représentants du gouvernement zimbabwéen dans la ville balnéaire de Nyanga dans le cadre de la conférence internationale sur les énergies renouvelables «Expo 2021».

La conférence, qui se tient du 14 au 17 avril courant, sous le thème «Positionner le Zimbabwe en tant que centre d’énergie renouvelable de l’Afrique d’ici 2030», est organisée par la Radio et la télévision.

Elle devrait aborder, entre autres sujets, les systèmes d’énergie renouvelable industriels et domestiques, le financement de projets d’énergie renouvelable, le climat et les cyber-menaces et la préparation des gouvernements africains à l’exploitation des réseaux intelligents d’énergie renouvelable.

Dans la même catégorie