MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

La Côte d’Ivoire teste le dispositif de mobilité électrique sur l’étendue du territoire


  25 Mars      98        Environnement/Eaux/Forêts (6756),

 

Abidjan, 25 mars 2023 (AIP)- La Côte d’Ivoire a accueilli le premier parcours écotouristique en voitures électriques organisé par trois entreprises partenaires déterminées à permettre l’adoption de ces engins écologiques dans le pays.
Ce parcours, qui s’est déroulé du 17 au 19 mars 2023, a été l’occasion de valoriser les espaces naturels exceptionnels du pays, de Boundiali à Abidjan, tout en respectant l’environnement grâce à une conduite saine et moins polluante des voitures thermiques.
Durant les 700 km de cet éco-voyage, les participants ont pu tester l’autonomie, le confort de conduite, la performance de ces véhicules.
Selon le président directeur général d’une des entreprises partenaires, Axel Peyriere, l’objectif est de sensibiliser les consommateurs à l’importance de la transition vers une mobilité plus durable et de les encourager à adopter des modes de transport plus écologiques et plus économiques.
A la clôture de l’évènement, le maire de Cocody, Jean-Marc Yacé, a promis d’autoriser l’utilisation de cette technologie dans sa cité, notamment au niveau des minicars, pour réduire le niveau de pollution.
« Avec tous les problèmes qu’on connait avec des énergies fossiles, je demande à tout le monde de se pencher sur cette énergie qui est saine. Ça nous permettra de préserver la planète, nos villes et particulièrement Cocody », a dit le maire Yacé.
Le gouvernement ivoirien a réitéré son ambition de transformer 30% de son parc auto en véhicules électriques d’ici à cinq ans et de déployer des bornes de recharge électrique dans les villes de l’intérieur. Ce projet, porté par le ministère de l’Environnement, vise à promouvoir l’innovation et le transfert de compétences technologiques en faveur de la mobilité.
Lors d’une rencontre avec le réseau des communicateurs pour l’environnement et le développement durable (RICED), le directeur de cabinet du ministre des Transports, Coné Dioman, a indiqué que la Côte d’Ivoire entend migrer progressivement vers la mobilité électrique dans le secteur du transport, révélant que des réflexions sont menées dans ce sens au sein de son cabinet.

Dans la même catégorie