AIB Les agences publiques de presse burkinabè et ivoirienne sollicitent davantage les appuis de leurs Etats AIB Burkina/Orientation des nouveaux bacheliers : Le ministre Maïga conseille de passer par des structures officielles AIB Burkina/Forum africain : L’Afrique invité à gérer son identité numérique (ministre) AIB Côte d’Ivoire : Le président Ouattara se félicite de sa rencontre avec l’ancien président Gbagbo AGP Siguiri/Faits divers : un jeune meurt par suite d’affrontements entre groupes rivaux à Siguirini AGP AFICCON/ Exercice 2021: Validation de 16 projets d’intercommunalité d’un montant de 1301.099 782.461 pour Conakry ANP Tillabéri : L’UE et le PNUD dotent les services techniques régionaux en matériels d’hygiène et de protection contre la Covid-19 ANP Clôture de la session extraordinaire du parlement : Seini Oumarou se félicite de l’affectation de ressources pour améliorer les effectifs des FDS ANG Política/Governo adopta via bancária como única forma de pagamento de salários nas instituições públicas ANG Marcha de funcionários públicos/”Mais de 700 policias não recebem salários”, diz Júlio Mendonça

Le Burkina Faso se dote d’une Confédération générale des entreprises


  14 Octobre      112        Economie (12679), Evénements (464), Photos (4358),

   

Ouagadougou, 14/10/2018 (MAP) – Le secteur économique burkinabè vient de se doter d’une nouvelle structure pour la défense des droits et des intérêts de l’ensemble des entreprises nationales, en l’occurrence la Confédération générale des entreprises du Burkina Faso (CGEB).

L’Assemblée générale constitutive de ce nouveau patronat s’est déroulée, samedi à Ouagadougou, en présence de nombreux entrepreneurs et hommes d’affaires venus des quatre coins du pays.

La CGEB se présente ainsi comme une Organisation patronale interprofessionnelle privée et indépendante, un instrument associatif qui se donne pour but de contribuer à dynamiser les différents secteurs économiques et participer efficacement au renforcement des capacités des acteurs pour l’augmentation de la mobilisation des ressources internes.

Selon le président de la séance de l’Assemblée générale constitutive, Martin Sawadogo, la CGEB, qui couvre les 13 régions du pays, se veut « inclusive », dans la mesure où cette nouvelle structure englobe tous les secteurs de l’économie nationale, à savoir les trois grands secteurs (primaire, secondaire et tertiaire).

Au terme de cette Assemblée constitutive, un bureau provisoire composé de 18 membres a été mis en place pour conduire les grands chantiers.

Ce bureau s’assigne pour mission principale de former les membres pour renforcer les capacités de chacun dans son domaine, contribuer à la mobilisation des ressources internes en accompagnant les acteurs dans leur processus de formalisation et accompagner les membres dans l’organisation et la planification de leurs activités.

En outre, M. Sawadogo, relayé dimanche par des médias ouagalais, a appelé tous les acteurs économiques nationaux comme ceux de la diaspora à prendre part « activement à la vie et au rayonnement de la Confédération ».

A noter que l’adhésion à la CGEB, qui entend, en outre, jouer un rôle de conseiller auprès de ses membres, est également ouverte aux Associations et aux syndicats représentant la sphère économique burkinabè.

Dans la même catégorie