ANP Lancement à Niamey des activités du Comité ad’ hoc pour le suivi et la mise en œuvre de la feuille de route de la stratégie du DNPGCA ANG Comunicação social/Sinjotecs pede jornalistas para não se divulgar pormenores que prejudiquem a imagem de crianças vítimas de violência ANG Política/Partidos Políticos de Espaço de Concertação Democrática pedem eleição de membros do Secretariado Executivo da CNE ANG Tempo/Meteorologia prevê chuva fraca acompanhada de trovoadas nas próximas 24 horas ANG Política /”Madem G-15 inicia 2ºcongresso na sexta-feira”, diz Vice-Presidente da Comissão Organizadora do evento MAP Signature à Abidjan d’un accord de partenariat entre l’AMPCC et l’Union des villes et communes de Côte d’Ivoire MAP Soldats ivoiriens détenus au Mali: Arrivée à Bamako d’une mission de la CEDEAO Inforpress Médico realça importância dos cuidados primários na prevenção de doenças do coração Inforpress Ministro da Cultura participa na Conferência Mundial sobre Políticas Públicas do sector Cultural e Desenvolvimento Sustentável Inforpress Ex-produtora cultural Samira Pereira é mote de filme produzido pela actriz portuguesa Flávia Gusmão

Côte d’Ivoire/ Le PM Patrick Achi inaugure le cycle ouvert de la phase 4 de la centrale thermique d’Azito


  27 Juin      29        Economie (15972), Infrastructure (238),

   

Abidjan, 27 juin 2022 (AIP) – Le premier ministre, Patrick Achi, a procédé, lundi 27 juin 2022 à l’inauguration du cycle ouvert de la nouvelle  extension de la centrale thermique d’Azito, dans la commune de Yopougon, dénommée Phase 4, en présence du ministre des Mines, de l’Energie et du Pétrole, Coulibaly Sangafowa Mamadou et de plusieurs responsables du domaine de l’énergie.

Cette extension consiste en la construction sur le site existant d’une nouvelle unité à cycle combiné d’une puissance d’environ 253 mégawatt (MW) composée principalement d’une turbine à gaz  de 180 MW et d’un turbine à vapeur  de 73 MW, soit la plus grosse turbine installée en Côte d’Ivoire et la deuxième turbine de ce type dans le monde. Celle-ci permettra d’atténuer l’impact environnemental de la centrale, notamment en réduisant ces émissions de CO2.

Elle porte ainsi à terme la capacité de production de la centrale à plus de 710 MW soit près de 27% de la puissance totale installée en Côte d’Ivoire, le tout d’un montant de 217 milliards de F CFA pour satisfaire les besoins nationaux et à l’export.

Pour le premier ministre, Patrick Achi, la Côte d’Ivoire a l’ambition d’être au cours des prochaines années à l’horizon 2030, l’acteur majeur principal du hub énergétique sous-régional, ouest africain selon la vision du président de la République, Alassane Ouattara.

Pour lui, cette ambition devrait se concrétiser de deux façons qui incarnent parfaitement cette nouvelle turbine d’Azito. Il s’agit notamment de satisfaire pleinement les besoins d’électricité au plan national et faire grandir la croissance démographique de l’agriculture, de l’industrie et de la consommation en énergie, mais également exporter  cette énergie vers de nombreux pays de la sous-région.

Il a profité pour annoncer la signature des accords des trois grandes premières zones industrielles à Abidjan, d’environ 300 ha,  à San-Pedro, de 500 ha et à Ferké également de 500 ha qui vont démarrer à la fin du mois de juillet 2022 et vont requérir une quantité d’énergie extrêmement importante.

Au plan social,  le pays recouvrait un taux de couverture de 33% en 2011, passé en mars 2022 à plus de 82% de localités qui ont accès à l’énergie électrique. L’objectif est d’atteindre 100% de couverture grâce au programme social du gouvernement (PSGouv 2) afin de parachever l’immense ambition d’être une nation « en marche, moderne et prospère », a-t-il précisé, indiquant que cette année, 750 localités seront électrifiées.

M. Achi a annoncé également que deux programmes seront mis en marche pour le bien-être des populations. Il s’agit notamment du programme d’accélération de l’électricité pour tous qui permet à tous les ménages d’avoir un compteur à la maison, notamment en milieu rural et le maintien de la réduction de 20% du tarif social pour limiter le poids de l’électricité  dans le budget  ces menages.

 » plus de 1,5 million  de foyers qui sont au tarif social et bénéficie de cette réduction stratégique qui contribue à la qualité » et à la sérénité de la vie quotidienne de la population », a-t-il souligné.

La phase 1 de la centrale d’Azito a été mise en service en 1999 avec une première turbine à gaz de 150 MW. L’ajout d’une seconde turbine de 150 MW a constitué la phase 2 suivie de la troisième phase en 2015 par la conversion en une centrale à cycle combiné d’une capacité de 420 MW. La centrale produit une électricité fiable à un coût abordable et à haute disponibilité, tout en exploitant efficacement les ressources de gaz naturel du pays.

La Côte d’Ivoire a décidé en 1997 de faire réaliser la centrale thermique d’Azito. C’est dans cette lancéee que Azito energie, filiale du groupe IPS WEST Africa , institution du fonds Aga khan pour le développement économique et de Globeleq, entreprise  britannique spécialisée.

Dans la même catégorie