GNA More than 5, 800 centres open for EC’s exhibition exercise in Ashanti Region GNA Voters commend EC for SMS verification platform GNA Veep supports Strategic National Stockpile establishment to tackle health emergencies GNA Government urged to develop a comprehensive cervical cancer control plan GNA Voter Register Exhibition begins smoothly but on low key GNA Peace Council to hold 2020 national youth for peace summit GNA Odweanoma Paragliding site to be commissioned during ‘Yenko Kwahu’ Festival GNA Ghana is making moderate progress in nine SDGs APS INONDATIONS : 271 FAMILLES SINISTRÉES RECASÉES SUR UN SITE DE KEUR MASSAR APS PLAN ORSEC : UNE LARGE PART SERA RÉSERVÉE À DIOURBEL, PROMET ALY NGOUILLE NDIAYE

Labé /réouverture des classes pour les niveaux intermédiaires : les élèves évoquent une surcharge.


  2 Septembre      4        Education (3515),

   

Labé, 02 sept (AGP)- Comme annoncé par les autorités en charge de l’éducation pré-universitaire, les élèves des classes intermédiaires ont effectivement repris le chemin de l’école ce mardi 1er septembre 2020.Dans la région administrative de Labé, selon le constat fait dans la matinée, les encadreurs, enseignants et un les élèves ont répondu à l’appel de réouverture.

Du lycée Hoggo Bouro au collège Konkola en passant par le complexe Thierno Mo Nenembo, on pouvait lire une satisfaction des encadreurs et élèves sur les visages. Le respect des gestes barrières sanitaires est une priorité dans tous les établissements.

« On avait suivi une formation avant même que les classes d’examens ne reprennent. Et c’est ce que nous sommes en train de reproduire sur les gestes barrières tant au niveau des élèves qu’au niveau des professeurs. Nous avons sensibilisé le personnel et les élèves sur les dangers de la maladie. A cela s’ajoute, le réaménagement des programmes. Nous avons augmenté deux heures pour chaque professeur. Ce n’est pas facile mais avec l’expérience acquise avec les classes d’examens, nous pensons que nous aurons moins de problèmes.

Et nous pouvons progresser vite dans les programmes. Ce premier jour, nous avons reçu à peu près 60% de nos élèves. Donc, nous avons l’espoir que demain ils seront plus nombreux. Les parents aussi doivent les encourager à revenir à l’école », nous a confié Keloua Ouendouno, directeur du complexe Thierno Monenenbo.

Au niveau des élèves, même si la reprise des cours est une satisfaction. Mais les programmes qui leurs ont été donnés semble être difficiles à respecter.

«  Nous sommes satisfaits et joyeux d’avoir repris les cours, de revoir nos professeurs et les amis. Maintenant nous espérons finir les programmes et boucler cette année qui a connu assez de problèmes au niveau de l’éducation surtout à Labé. On nous a dit de venir de 8h à 18h. Ce n’est pas facile parce que là ça va chauffer. Mais on est courageux et on va finir le programme, » a répondu Fatoumata Lamarana Barry élève en 9e année au micro de notre correspondant régional.

Thierno Ibrahima Diallo, lui appelle ses amis à revenir à l’école. Car pense-t-il, d’autres sont réticents.

«  Nous sommes satisfaits parce qu’on avait rien à faire à la maison. Maintenant, finir les programmes doit être notre objectif. Nous demandons à nos amis de ne pas hésiter ou avoir peur de venir à l’école. De 8h à 18h, c‘est dur mais l’objectif est de finir les programmes et faire les compositions. Parce que là, nous n’avons que deux mois pour les cours, les évaluations et les compositions. Donc, si on ne travaille pas. On va perdre », a prévenu cet autre élève rencontré à la sortie de son troisième cours du jour à 14h et prêt à revenir à 15h pour le rattrapage.

Le début des cours pour l’année scolaire 2020-2021 est prévu le 16 novembre.

Dans la même catégorie