APS Le partenariat public-privé,  »une alternative au financement des infrastructures » (PM égyptien) APS Mahawa Sémou Diouf installé comme président de la Cour de justice de l’UEMOA MAP Le CPS de l’UA adopte la «Déclaration de Tanger» sur la promotion du lien Paix-Sécurité-Développement et décide de la soumettre au Sommet de l’UA MAP RDC: L’ONU alerte sur la crise de la faim, la « plus grande » en Afrique MAP Afrique du Sud : Dix morts dans deux fusillades au Cap-Oriental ATOP Vo/ Santé : revue annuelle des activités 2022 du district sanitaire ATOP Kozah/ Promotion de l’entreprenariat : les opportunités offertes aux PME par la loi de finances 2023 expliquées aux entrepreneurs de la kara ATOP Visite du Président Faure Gnassingbé au Gabon : des questions bilatérales, régionales, continentales et internationales évoquées APS Hôpital Amath-Dansokho : plus de 10 000 consultations et 700 scanners réalisés en 2022 (directeur) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Plus de 3000 actes d’insécurité en 2022 dans l’espace des sept pays ayant ratifié l’Initiative d’Accra

L’Etat reste devoir plus de 29 milliards aux mutuelles de santé (Samba Ndiobène Kâ)


  4 Décembre      25        Economie (17231), Finance (1073), Santé (14165),

   

Dakar, 4 déc (APS) – La dette due par l’Etat aux mutuelles de santé s’élevait à 29 milliards 565 millions de francs CFA. en octobre dernier, a indiqué, dimanche, le ministre du Développement communautaire, de la Solidarité nationale et de l’Equité sociale et territoriale, Samba Ndiobène Kâ.

La dette “due aux mutuelles s’élevait à 29 milliards 565 millions de francs CFA en octobre 2022”, a-t-il dit dans des propos rapportés par un rapport parlementaire consacré au projet de budget, pour l’exercice 2023, du ministère du Développement communautaire, de la Solidarité nationale et de l’Equité sociale et territoriale.

M. Kâ, cité dans ce document, a donné le détail de la structure de cette dette, précisant que 769 millions de francs CFA concernent les subventions générales aux mutuelles de santé, alors que 19 milliards CFA sont destinés aux bénéficiaires de la Bourse de sécurité familiale et des carte d’égalité des chances.

Les frais de de remboursement de césarienne représentant 2 milliards 340 millions de francs CFA, 3 milliards 609 millions de francs CFA reviendront au Plan sésame et 2 milliards 248 millions de francs CFA relèvent du volet prise en charge des enfants de 0 à 5 ans.

“Un plan d’apurement est en cours d’élaboration », en collaboration avec les ministres des Finances et du budget et de la Santé et de l’Action sociale, a annoncé Samba Ndiobène Kâ. »

Dans la même catégorie