MAP Côte d’Ivoire/coronavirus : 349 cas, 41 guérisons et 3 décès ACI LE CONGO PAYS COMPTE DESORMAIS 60 CAS ET TROIS NOUVEAUX GUÉRIS DE COVID-19 ACI FORMATION DU PERSONNEL DU CHUB SUR LA PCI EN MILIEU HOSPITALIER AIP Inter/ Les Marocains sans masque risquent des peines de prison AIP Les populations de Warma formées sur la gestion des rumeurs et des conflits AIP COVID 19: La LONACI désinfecte ses sites AIP COVID-19: Les auteurs d’augmentation illégale du tarif de transport subiront la rigueur de la loi (préfet) AIP Covid-19 : Reprise d’activités du Premier ministre après une dizaine de jours de confinement AIP Le comité départemental de sécurité de Soubré invité à plus d’actions de prévention du Covid 19 AIP Covid 19: vingt-six nouveaux cas confirmés

UNE SESSION D’INFORMATION DES JEUNES DE LOUGA SUR LES MÉTIERS DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE LOCAL


  30 Octobre      2        Emploi (201),

   

Louga, 30 oct (APS) – Une réunion d’information sur les métiers du

développement économique local a eu lieu, mercredi, à Louga (nord), à

l’intention des jeunes diplômés de cette région, pour les aider à

préparer leur insertion dans l’administration territoriale, a constaté

l’APS.

La session d’information s’est déroulée à l’initiative de

l’Association sénégalaise d’appui à la décentralisation et aux

initiatives citoyennes (ASSADIV-TAATAN).

Les participants ont été sélectionnés après leur inscription sur une

plateforme dédiée à cette formation, au mois de mars dernier.

« Après Kolda, Kaolack et Dakar, nous sommes à Louga pour informer les

jeunes qui ont envie de connaître et de s’engager dans les métiers du

développement économique local », a dit le président de

l’ASSADIV-TAATAN, Oumar Wade.

Selon M. Wade, au terme des réunions d’information, une dizaine de

jeunes seront sélectionnés dans chaque région pour être insérés dans

l’administration territoriale et « accompagner les porteurs

d’initiatives, promouvoir le développement économique, l’économie

sociale et solidaire, etc. »

« Les métiers du développement territorial renvoient à des

professionnels qui prennent en charge la question du développement

économique territorial. C’est un développement qui est centré sur la

création de richesses et la mobilisation des ressources », a-t-il

expliqué.

Le secrétaire général du conseil départemental de Louga, Yéri Bâ, a

salué « l’excellente initiative » de l’ASSADIV-TAATAN.

Selon lui, les collectivités territoriales « ont toujours souffert d’un

manque de ressources humaines compétentes ».

« L’opportunité qui nous est donnée d’avoir au sein des collectivités

locales des développeurs économiques territoriaux est à saisir, car

elle vient compléter un vide », a-t-il dit lors de la session

d’information.

M. Bâ espère que grâce à cette initiative, le conseil départemental

qu’il dirige n’aura plus besoin d’aller chercher des experts et des

consultants pour l’exécution de certaines tâches.

« Ils viendront compléter un dispositif déjà mis en place par le

conseil départemental », dit-il. « Ils vont prendre en charge (…) les

projets et programmes que nous allons développer au niveau

territorial. C’est un avantage », espère Yéri Bâ.

Dans la même catégorie