ANP Le Président Bazoum réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre la corruption au Niger ANP Echanges à Niamey entre le premier ministre Ouhoumoudou Mahamadou et le président de la commission de la CEDEAO ANP Fête de l’indépendance : Des honneurs rendus à plusieurs personnalités ANP Fête de l’arbre sous le thème de ‘’valorisons le moringa pour améliorer l’économie locale’’ ANP Education : Bazoum promet une grande politique de réformes de l’éducation AGP Guinée/Vente de poissons fumés : M’ma Hawa Camara la soixantaine, témoigne les difficultés dont elle fait face dans la pratique de ce métier AIB Interdiction du port du voile au travail en Europe: «une violation des droits des femmes musulmanes», OCI AIB Burkina/Réouverture des frontières : Le gouvernement attend un certain niveau d’immunisation de la population (ministre) ABP Spécial 1er août / « 61 ans d’indépendance doit être compris comme l’expression d’une gouvernance rigoureuse », dixit Charles Gagnon de la 17ème circonscription électorale AIB Zondoma : La publication de l’information budgétaire, bientôt une réalité dans les communes partenaires de l’AMR

Vote au Sénat d’une loi d’habilitation en faveur du gouvernement.


  14 Juin      6        Politique (18002),

   

Kinshasa, 14 Juin (ACP). Le Sénat a voté, lundi au Palais du peuple un projet de loi d’habilitation, par 90 sénateurs ayant pris part au vote, un contre et 3 abstentions, au cours d’une séance plénière sous la direction du président de la chambre Haute du parlement, le Pr Modeste Bahati Lukwebo.

Le texte sera transmis à l’Assemblée nationale pour examen. Aux termes de ce texte de loi, le gouvernement est https://infos.cd/dossiers/rdc-9-senateurs-testes-positifs-a-la-covid-19-bahati-lukwebo/ à prendre, par ordonnances- lois, les mesures qui sont normalement du domaine de la loi, conformément à la constitution.   Sont concernées par la présente loi, les mesures telles que la prorogation de l’état d’urgence et de l’état de siège, les modalités application de l’état d’urgence et de l’état de siège, la réglementation du numérique, l’accroissement et la rationalisation des recettes intérieures. Prorogé pour une nouvelle durée de 15 jours, l’état de siège requiert un temps pour permettre aux FARDC et à la Police nationale de parfaire l’exécution du plan gouvernemental de rétablissement définitif de la paix dans le Nord – Kivu et en Ituri. La  cloture de la présente session ordinaire du parlement est   prévue le 15 Juin 2021.

Dans la même catégorie