MAP Le Nigeria signale 22 cas mortels de diphtérie depuis décembre 2022 MAP Nouakchott abrite fin février le Forum économique maroco-mauritanien MAP Côte d’Ivoire-Maroc : Une coopération excellente et une symbiose absolument parfaite entre les diplomaties des deux pays (diplomate) MAP Coupe Davis/Groupe Mondial II : Le Maroc affronte la Côte d’Ivoire les 4 et 5 février à Abidjan MAP Le Pape François condamne de « cruelles atrocités » en RDC « qui couvrent l’humanité de honte » ACP Kibali Gold Mine paie 1,2 milliard USD des taxes et redevances en 2022 ACP La RDC et le Congo Brazzaville pour la valorisation de leurs patrimoines touristiques ACP Classement « Transparency International » : la RDC gagne trois points dans la lutte anticorruption ACP La chine conserve la place du premier investisseur étranger en RDC ANP Niger : Une délégation de ministres Néerlandais au Cabinet du Président de la République

Côte d’Ivoire-AIP/ Les communes de Toumodi et Bonoua adhèrent au projet E-commune du CNTIG


  2 Février      81        Technologie (777),

   

Abidjan, 02 fév 2021 (AIP)- Les communes de Toumodi et Bonoua ont souscrit au projet E-commune du Comité national de télédétection et d’information géographique (CNTIG) afin d’améliorer la mobilisation de leurs ressources propres et amorcer le développement de leurs communes, rapporte une note du CNTIG transmise mardi 02 février 2021 à l’AIP.

Le CNTIG, dans la dynamique d’accompagner la modernisation des Administrations et de fournir des outils d’aide à la décision, a initié et développé l’application e-commune. « E-commune vise donc à promouvoir l’usage des bonnes pratiques de gestion et à fournir aux élus des outils de planification et de pilotage du développement local », explique le document.

Le projet E-commune permet aux autorités locales de mieux appréhender l’étendue de leur territoire de même que sa population et ses caractéristiques propres. Il géo localise les contribuables de la commune, les commerces et autres activités qui s’y développent.

Cette application, poursuit la note, permet à la collectivité municipale de constituer une base de données géographique de son parcellaire, de ses équipements socio-économiques et de sécuriser ses informations cadastrales.

Les mairies de Bonoua et de Toumodi, à l’instar de certaines communes ayant souscrit au projet, « pourront contrôler et suivre le recouvrement de leurs recettes afin de planifier au mieux les décisions d’investissement et répondre aux attentes de leur population ».

Le CNTIG encourage les communes à s’inscrire dans la dynamique de la course à la modernisation de nos administrations pour une réelle transformation et compétitivité de l’économie, en vue de réussir le pari de l’émergence de la Côte d’Ivoire.

Dans la même catégorie